Quelle alimentation donner à une chienne qui allaite ?

alimentation chienne allaite

Le moment de gestation et d’allaitement sont des étapes très éprouvantes physiquement pour la chienne. Une fois qu’elle a mis bas, cette dernière a besoin de retrouver des forces et de pouvoir donner à ses chiots tous les nutriments dont ils ont besoin à travers le lait maternel. Ainsi, son alimentation doit être assez riche pour lui suffire à elle et aux besoins de sa progéniture. Cet article vous donnera plus de détails sur les éléments à ne pas négliger dans l’alimentation de la chienne qui allaite ses petits.

Lors des premiers jours d’allaitement

Il arrive que certaines chiennes refusent de s’alimenter parce qu’elles sont préoccupées par les nouveaux bébés et ne veulent pas se donner un temps de répit pour elle-même. Cela arrive en général lorsque la chienne vient de faire sa première portée et est encore sous le coup de toutes les transformations que son corps a subies. Néanmoins, il faut que la chienne boive assez d’eau, même si elle refuse de s’alimenter. En effet, l’eau permettra à l’organisme de mieux produire le colostrum (premier lait que la chienne produit) qui est riche en protéines et en anticorps. C’est ce premier lait qui permettra d’immuniser le corps des chiots contre les bactéries et les infections. Il n’y a donc pas besoin de paniquer si vous remarquez que la chienne ne mange pas durant les tout premiers jours. Cependant, si vous remarquez que son refus de s’alimenter dépasse 2 jours, il vaut mieux faire intervenir un vétérinaire pour l’examiner. Cette étape de tétée du colostrum peut s’étendre à deux semaines après la naissance des chiots. Si vous avez une chienne qui a gardé ses habitudes alimentaires, vous remarquerez qu’elle ne se nourrira pas beaucoup durant cette période. Cela est dû au fait que l’organisme des petits ne réclame pas encore beaucoup trop d’éléments énergétiques, du moins, jusqu’à la fin de la deuxième semaine.

Deux autres phases importantes à surveiller

Lorsque les chiots atteignent 3 semaines, l’alimentation de la chienne doit aussi être revue, car à cet âge les besoins des chiots augmentent. La chienne a alors besoin d’avoir plus d’apport en calcium, en magnésium, en phosphore et en tous les autres nutriments et minéraux qu’elle donnera par la suite à ses chiots via son lait. Ainsi, si vous gardez le même rythme alimentaire, la chienne n’aura pas suffisamment de ressources pour nourrir ses petits ainsi que pour se développer elle-même.

La dernière phase à surveiller est la phase de sevrage ou la chienne n’aura plus besoin d’autant de nutriments parce que les tout petits commenceront à recevoir d’autres aliments qui leur apporteront les nutriments essentiels à leur développement. Puisque l’organisme de la chienne sera de moins en moins sollicité, il faut à ce moment procéder à réduire les apports alimentaires afin de retrouver une consommation normale après le sevrage.

Quels sont les nutriments nécessaires pour la chienne qui allaite ?

Pour son propre équilibre alimentaire, la chienne devra chaque jour recevoir des calories en fonction de son poids. Les spécialistes recommandent de donner environ 86 Kcal pour chaque poids de la chienne. Si la chienne pèse 7 Kilogrammes, il faudra lui donner environ 602 Kcal. En fonction de ce poids, vous devez servir les croquettes qu’il faut à votre animal. En général, il est recommandé de servir à partir de ce moment des croquettes spéciales croissances qui contiennent les calories essentielles pour les besoins énergétiques de la chienne. Plus la chienne pèse, plus il faudra lui donner de calories.

En plus de ses propres besoins, il faut rajouter les calories qu’elle doit donner à ses chiots. Il est recommandé de donner à la chienne environ 250 calories de plus par kilo de portée. Ainsi, si toute la portée pèse 2 kilogrammes, la chienne aura besoin de 500 calories en plus de sa ration personnelle. Ces calories en plus permettront à l’organisme de la chienne de produire assez de lait pour les chiots nouveau-nés.

Comment aider la chienne à bien digérer ?

Pour aider la chienne a bien digéré, il est important de fractionner ses rations en 2 ou 3 portions au cours de la journée. En plus de cela, tous les changements apportés dans l’alimentation de la chienne doivent commencer avant que celle-ci ne mette bas. Cela signifie qu’il faut introduire petit à petit les aliments de croissance à partir de la 10ème semaine de gestation de la chienne. En d’autres mots, si vous aviez l’habitude de nourrir la chienne avec des croquettes normales et que vous prévoyez passer aux croquettes spéciales croissance après la mise bas, commencez à lui donner au moins une ration par jour de ces croquettes spéciales dès la 10ème semaine de gestation. Ainsi, vous pourrez lui faire éviter les troubles digestifs.

Différents types de nourriture pour la chienne qui allaite

Aliments industriels

Il existe des aliments industriels adaptés à l’équilibre de la chienne lorsque celle-ci allaite. Les croquettes à lui proposer sont les croquettes de croissance. Ce genre de produits est riche en protéines animales et faible en matières grasses. Ces croquettes sont aussi faciles à digérer ce qui facilite le transit de la femelle. Cependant, ce ne sont pas toutes les recettes de croquettes pour chien qui sont adaptées à l’alimentation de la chienne qui allaite. Ainsi, si vous optez pour les aliments secs, veillez à bien vérifier la composition de ces produits. En plus de cela, il est important de faire boire à plusieurs reprises la chienne si vous la nourrissez avec des aliments secs tels que les croquettes. Mettez à sa disposition de l’eau tout au long de la journée afin qu’elle arrive aussi à subvenir aux besoins en eau de ses petits.

Si vous avez assez de temps, il est possible de confectionner vous-même le repas de la chienne, mais il faut faire attention à bien équilibrer les ingrédients des recettes que vous allez lui préparer.

Selon le Docteur Géraldine Blanchard, vétérinaire spécialiste en nutrition, une bonne recette à base de poisson ou de viande maigre pour une chienne qui allaite doit comprendre :

  • 5 ml Huile de colza (crue) ;
  • 100 g viande de Poulet ou de Poisson maigre ;
  • 5 ml (5g) Flocons d’avoine (+10 ml d’eau chauffée à 1 minute aux micro-ondes) ;
  • 30g Emmental ou 15 g de Beurre frais ;
  • 5 ml (2g) de Son de blé.

Bien sûr ces ingrédients peuvent varier en fonction de la corpulence de votre chien.

Le plus simple serait de demander conseil à un vétérinaire afin qu’il vous prescrive une ration adaptée à votre chien en fonction du nombre de sa portée.

Suivez-nous sur Facebook
Des photos, vidéos et informations utiles sur les chiens.