Les aliments dangereux et toxiques pour le chien

aliments toxiques chiens

Certains propriétaires ont l’habitude de tout partager avec leur compagnon à quatre pattes, y compris leur nourriture. Mais, savez-vous que certains aliments que les hommes consomment sont nocifs pour la santé du chien? Eh oui, si vous avez l’habitude de tout donner à votre animal, vous courrez le risque de le rendre malade ou de l’intoxiquer gravement. Afin de vous aider à éviter tout accident fatal, nous vous présentons dans cet article les aliments toxiques que vous devez absolument éloigner de votre chien ainsi que les précautions que vous pouvez prendre pour le sécuriser au maximum.

Liste des aliments toxiques pour le chien

Le sucre et ses dérivés

Ne prenez pas l’habitude de donner à votre chien votre pâtisserie préférée. Les pâtisseries contiennent un taux élevé de sucre et de matières grasses, ce qui peut facilement entrainer de l’obésité et le diabète chez votre chien. Encore plus si votre chien est génétiquement prédestiné à l’obésité, vous devez faire disparaitre de son alimentation tout ce qui contient un taux élevé de sucre, que ce soit ce que vous mangez ou les friandises que vous lui donnez.

Le lactose contenu dans le lait de vache

Lorsque le chien est encore petit, il a besoin de lait pour son développement. Cependant, le lait de vache est très mal supporté par l’organisme de ce dernier. Le chiot peut souffrir de flatulences, d’indigestion et autres problèmes liés au lactose du lait de vache. Une fois devenu grand, l’organisme des chiens n’a pas vraiment besoin de lait et si vous leur en donnez, cela peut leur causer des diarrhées, des vomissements ou des problèmes digestifs. Aussi, les produits dérivés de produits laitiers (fromage, yaourt), même s’ils contiennent une quantité faible de lactose, sont le plus souvent assez gras et doivent être donnés de façon sporadique et en très petites quantités.

Le chocolat et la caféine

Quoi de plus intéressant que de passer un morceau de votre barre de chocolat à Toutou qui vous regarde avec des yeux mélancoliques et accusateurs!

Mais, attention à ne pas céder à ce caprice au risque d’intoxiquer votre chien, surtout si vous le lui en donnez quotidiennement. Que ce soit du chocolat blanc ou noir, la théobromine contenue dans le cacao est presque identique à celle de la caféine et peut tuer votre chien. La théobromine est une molécule qui stimule et dérègle le rythme cardiaque du chien et il ne suffit que de 200 mg de chocolat noir (si vous avez un chien qui pèse déjà 10kg) pour commencer à agir négativement sur sa santé. Si le chien à avalé trop de chocolat noir ou une grande quantité de chocolat blanc, vous remarquerez après environ 5 heures les effets suivants : hypersalivation, agitation, tremblements, vomissements, diarrhée, convulsions ou perte d’équilibre.

L’alcool

Il arrive parfois que certains propriétaires laissent leur chien laper le fond de leurs verres sans peur que ce dernier s’intoxique. Mais ce qu’il faut savoir est que l’organisme du chien n’a pas besoin de recevoir une trop grande quantité pour être intoxiqué. L’éthanol contenu dans l’alcool peut altérer le comportement de votre chien et causer des troubles importants du système nerveux et des fonctions cardiaques. Selon les spécialistes, la dose fatale est de 105 ml si votre chien a 7 kilos. Si vous donnez de l’alcool à votre chien, vous remarquerez qu’il sera le plus souvent agressif, nerveux et incontrôlable.

L’avocat

L’avocat contient une molécule appelée la persine et peut causer de la léthargie, une augmentation de la fréquence cardiaque, des arythmies cardiaques, des vomissements, ou un arrêt cardiaque. Que ce soit dans les feuilles d’avocatier, dans le noyau et dans le fruit lui-même, toutes les parties sont toxiques pour l’animal, surtout si elles sont consommées en grande quantité, parce l’arbre tout entier contient cette molécule. Si vous intervenez vite en cas d’ingestion, vous pouvez sauver votre chien.

Le sel et ses dérivés

Les aliments tels que les biscuits apéritifs, les chips ou les cacahuètes sont remplis de sel et si vous en donnez trop à votre chien, le chlorure de sodium qu’il aura ingéré en grande quantité peut causer une intoxication grave. Seulement avec 4 grammes par kilogramme, vous avez atteint la dose qui peut causer la mort de votre chien. Si votre chien pèse 7 kilogrammes, sachez qu’avec déjà 14 grammes de sel ingéré, son organisme court de grands risques. Si vous avez l’habitude de lui donner vos chips, il peut facilement atteindre 28 grammes, ce qui est la dose mortelle pour lui. On retrouve aussi beaucoup de sel dans les aliments industriels tels que les saucisses, les conserves, les charcuteries ou les olives. Faites alors plus attention la prochaine fois que vous aurez envie de partager votre casse-croute avec votre chien.

L’oignon, l’ail et le poireau et autre dérivé

L’oignon, l’ail le poireau, l’échalote, la ciboulette contiennent des composés organosulfurés qui détruisent les globules rouges chez les carnivores. Si les globules rouges sont détruits, l’oxygène ne peut donc pas être transporté dans le sang de l’animal. En consommant une grande quantité en une fois, il peut succomber immédiatement à son intoxication. On parle d’intoxication aiguë dans ce cas. Par contre, si le chien ingère en petite quantité, mais de façon régulière, il souffrira d’intoxication chronique. Les symptômes de ce type d’intoxication sont des vomissements, les problèmes respiratoires ou encore des diarrhées. Ces symptômes peuvent apparaitre plusieurs jours après l’ingestion.

Que faire en cas d’intoxication ?

S’il arrive que votre chien avale par malheur un des aliments cités ci-dessus, il est préférable que vous consultiez immédiatement un vétérinaire. En effet, plus vite vous le ferez ausculter par un vétérinaire, plus vite ce dernier pourra vous orienter vers un centre antipoison. Le vétérinaire pourra aussi lui administrer des traitements pour arrêter l’intoxication, ou procéder à un lavage d’estomac.

Que faire pour sécuriser le chien face à ces aliments toxiques ?

  • Ne pas répondre à tous ses caprices en lui donnant tout ce que vous mangez ;
  • Habituer son organisme à ne réclamer la nourriture que pendant ses heures normales ;
  • Mettre hors de sa portée toutes les nourritures qui ne lui conviennent pas lorsque vous êtes absent ;
  • Informer toute votre famille sur les dangers des aliments qui sont toxiques pour le chien afin que personne ne lui en donne en votre absence.
--Publicité--