Comment allaiter artificiellement un chiot ?

allaiter artificiellement chiot

Lorsqu’une chienne met bas, il peut arriver qu’un ou plusieurs de ses chiots n’arrivent pas à être allaités convenablement, soit à cause du manque de lait, soit parce que la chienne ne le peut pas tout simplement. Que faire dans ce cas ? Il faut allaiter artificiellement le chiot. Comment procéder ? Quel lait choisir ? À quel moment nourrir le chiot ? Cet article vous donnera des conseils qui vous aideront à bien prendre soin des chiots, même en l’absence de leur mère.

Dans quel cas faut-il allaiter artificiellement un chiot ?

Comme il a été dit plus haut, certains chiots peuvent souffrir en cas d’insuffisance du lait maternel. Ainsi, les chiots n’étant pas bien nourris ne pourront pas se développer convenablement.

Il peut aussi arriver que la chienne décède après avoir mis bas. C’est malheureux, mais ce sont des cas qui arrivent et dans ce genre de moments, les propriétaires doivent prendre la relève pour nourrir les petits comme il se doit et leur permettre de bien grandir.

D’un autre côté, les chiots peuvent être tout simplement retirés de leur mère et mis en adoption dès leur naissance. Dans un tel cas, ce n’est pas l’insuffisance de lait qui est le problème, mais le fait que le chien doit aller rejoindre une autre famille. Ainsi, les nouveaux propriétaires (le vétérinaire ou la famille qui adopte) auront la charge de bien nourrir le chiot en lui choisissant du lait adapté à son âge.

Il peut aussi arriver qu’une chienne trop fatiguée n’ait pas assez de force pour nourrir tous ses petits. Cela arrive lorsqu’elle a mis bas de beaucoup trop de petits à la fois. La chienne se sent épuisée et ne peut donc pas se permettre de répondre aux besoins de tous ses petits.

Dans tous ces cas, il faut adopter une autre méthode d’alimentation pour le chien. Et c’est là que il faut penser à allaiter artificiellement le chiot.

À quelle fréquence faut-il nourrir le chiot ?

La fréquence d’allaitement du chiot dépend du nombre de semaines de ce dernier. En voici quelques éléments de réponses :

  • Chiot nouveau-né : 8 biberons par jour à raison de 2 heures entre chaque repas. Vous trouverez certainement plus de détails concernant les espaces entre les repas sur l’emballage du lait que vous achèterez pour votre chiot ;
  • Chiots de deux à 3 semaines : un biberon toutes les 4 heures ;
  • Chiots âgés de 1 mois : 4 biberons seront suffisants.

En général des informations concernant la quantité de chaque prise sont marquées comme indication sur l’emballage du lait artificiel pour chiot.

NB: Si, après avoir acheté le lait de votre chien vous avez des doutes sur la quantité à lui servir, il est préférable de demander conseil à un vétérinaire afin de ne pas provoquer des problèmes de santé chez votre chiot.

Ce qu’il faut savoir avant de nourrir le chiot au biberon

En vérité, un chiot allaité de façon artificielle est exposé aux bactéries et aux maladies si une bonne hygiène n’est pas respectée. En effet, tout comme pour la nourriture d’un bébé, le matériel utilisé pour nourrir le chiot doit aussi être stérilisé et bien gardé dans des endroits secs, à l’abri des bactéries pouvant infecter l’animal. En plus, il est important de bien se laver les mains avant d’allaiter artificiellement le chiot afin de sécuriser et d’assainir l’environnement du chiot.

Une autre chose à savoir est qu’il peut arriver que le chiot refuse sa ration alimentaire. Dans ce cas, vous devez observer pour voir jusqu’à quelle heure il continuera à refuser de prendre son biberon. Si le chiot rate la moitié de ses repas au cours d’une journée, il est préférable de consulter automatiquement un vétérinaire. La santé des chiots est très fragile et si vous n’agissez pas vite, le chiot peut en quelques jours perdre du poids et son système immunitaire peut s’affaiblir.

Comment nourrir un chiot au biberon ?

Donner le biberon à son chien est une chose facile s’y on fait un peu plus attention au chiot et à ses habitudes. Toutefois, il est important de noter que si votre chiot a dépassé les 4 semaines, vous n’êtes plus obligé de le nourrir au biberon. À cet âge, le chien a déjà la capacité de boire sa ration de lait dans sa gamelle, alors n’hésitez pas à lui donner son repas dans sa gamelle. Ce sera l’occasion pour lui d’apprendre à manger tout seul. Néanmoins, puisqu’il sera encore dans ces débuts, vous allez devoir le surveiller afin de le booster pour qu’il termine ses rations.

Voyons maintenant comment vous pouvez procéder si votre chiot n’a pas encore atteint cet âge et qu’il a toujours besoin de vous pour avoir sa ration alimentaire.

Méthode 1 :

  • Laissez le chiot allonger sur le ventre ;
  • Tenez le biberon et rapprochez-le de lui ;
  • N’appuyez surtout pas sur le bout de biberon pour ne pas étouffer l’animal, mais laissez-le recevoir le lait tout seul.

Méthode 2 :

  • Prenez-le dans votre main ;
  • Laissez son ventre s’appuyer contre la paume de votre main et laissez-le se détendre ;
  • Approchez le biberon avec l’autre main et laissez-le tirer tout doucement ;
  • Il ne vous reste plus qu’à choisir une des méthodes précitées pour nourrir convenablement votre chiot.

Comment choisir le bon lait pour Toutou ?

Lorsqu’un chiot nait, il commence par boire le colostrum que sa mère sécrète. C’est un premier lait riche en anticorps dont le chiot a besoin dans ses premiers jours sur terre. Ainsi, pour éviter toute carence, vous pouvez acheter du colostrum artificiel pour aider le chiot à ne pas manquer d’anticorps. Il est vrai qu’il n’aura pas tous les anticorps qu’il aurait pu avoir s’il avait bu le colostrum sécrété par sa mère, mais il en aura une partie.

Après le colostrum, il existe du lait maternisé pour chiot en poudre qui est adapté au développement des animaux. Il vous suffit de vous en procurer et de suivre à la lettre les instructions indiquées sur les notices.

Il est préférable de choisir du lait adapté uniquement aux chiots et non pas du lait pour chiot et chatons. Il est aussi important de savoir que le lait de vache doit être évité au maximum, car il est très pauvre en matière grasse et ne peut donc pas permettre un développement complet de l’animal. Vous ne devez l’utiliser qu’en cas de dernier recours.

Pour finir, disons que tout au long de l’allaitement artificiel du chien, vous devez veiller à le peser régulièrement pour vous assurer que sa croissance est normale et qu’il n’a aucune carence. Il est vivement recommandé de vous faire accompagner par un vétérinaire si vous devez nourrir votre chiot au biberon. Le vétérinaire pourra vous aider à évaluer la croissance du chiot chaque semaine et pourra intervenir rapidement s’il détecte un dysfonctionnement au niveau de la prise de poids.

--Publicité--