Automutilation chez le chien : causes et solutions

Automutilation chien

Plusieurs chiens ont des troubles de comportements et arrivent parfois au point de s’automutiler. On entend par automutilation le fait que le chien lèche une ou plusieurs parties de son corps de façon excessive, le fait qu’il se morde ou qu’il s’arrache les poils. Tous ces comportements doivent attirer votre attention et vous devez détecter les éléments déclencheurs d’un tel comportement pour ensuite le solutionner.

Les raisons de l’automutilation chez le chien et les astuces pour recadrer ce comportement ?

Plusieurs raisons peuvent pousser un chien à adopter un comportement plus ou moins contraignant pour lui-même. En voici des exemples :

Il peut vouloir tout simplement se faire remarquer

La plupart des chiens aiment attirer l’attention des maitres. Ainsi, pour arriver à avoir gain de cause, ils peuvent facilement poser qui va énerver ce dernier et le pousser à réagir. Si vous remarquez votre chien en train de se mordre la patte, n’est-ce pas que vous interviendrez en lui criant dessus ou en vous approchant pour voir ce qui le dérange ? Peu importe votre réaction, le chien aura eu gain de cause et pourra par la suite reprendre ce même comportement quand il aura besoin de votre attention.

Pour pallier ce problème, vous allez devoir l’ignorer pour un temps. Faites comme si vous ne l’avez pas vu et continuez votre activité comme si de rien était. Si le chien avait pour intention d’attirer votre attention et qu’il s’aperçoit qu’il n’arrive pas à atteindre son but, il arrêtera très vite et passera à autre chose. De plus, vous devez aussi montrer à votre chien que vous être celui qui décide de ce qui doit se passer à la maison (vous décidez des moments où il recevra des caresses et des moments où il restera seul). Pour cela, vous ne devez pas réagir dès que vous sentez que votre chien réclame votre attention.

Et si c’était l’ennui ou l’anxiété, qui le poussaient à cet acte ?

Il arrive parfois que les chiens gèrent très mal leur frustration et n’arrivent pas à accepter le fait que leur maître les laisse tout seuls ou leur refuse quelque chose. Si votre chien n’aime pas que vous le laissiez seul, il sera très angoissé ou aura peur de ne plus avoir quelqu’un avec qui interagir. Il peut alors se mettre à détruire des objets de la maison ou à se lécher de façon excessive, une manière pour lui d’extérioriser la sensation qu’il ressent.

De même lorsque le chien s’ennuie, il le vit très mal et à tendance à s’occuper lui-même d’une manière ou d’une autre. À défaut de courir après tout ce qui bouge, il peut passer son temps à courir après sa queue ou à mordre sans cause une partie de son corps, pourvu que cela lui permette de passer du temps !

Que ce soit pour l’ennui ou en cas d’anxiété, vous devez trouver des activités à votre chien pour que celui-ci se dépense même en votre absence. Si le chien est bien occupé, il ne sentira pas le vide de votre absence et n’aura pas à subir l’angoisse de séparation. Vous pouvez pour cela mettre à sa disposition des jeux qui pourront l’aider à passer le temps. Vous pouvez aussi faire appel à un ami qui pourrait le garder ou l’emmener faire de longues promenades. Dans tous les cas, trouvez des idées pour ne pas que votre chien se sente négligé en votre présence comme en votre absence.

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

Il se peut aussi qu’une maladie dérange Toutou

Si le chien se gratte constamment au même endroit ou s’arrache les poils, il se peut qu’il souffre d’un malaise. Si ce sont les pattes qu’il lèche ou gratte constamment, vérifiez si un objet étranger ne s’est pas inséré à cette partie de sa peau. Parfois, lorsqu’un morceau de bouteille ou des épines pénètrent la chair de l’animal, le chien peut se mettre à mordre cette partie pour essayer d’arracher le corps étranger. Si la douleur persiste, il peut aller jusqu’à se blesser gravement à cet endroit. Un chien qui souffre d’une douleur dans le corps peut aussi se lécher de façon excessive pour essayer d’apaiser sa douleur. Si vous n’intervenez pas vite, cette blessure peut s’infecter et aggraver le cas de l’animal.

En plus de cela, il arrive parfois que les parasites fassent vivre de mauvais moments aux chiens. Un chien qui réagit mal aux piqures va très vite faire une allergie et avoir des démangeaisons constantes. À force de gratter, le chien peut s’arracher les poils et se faire des blessures, qui, elles aussi, sont susceptibles de s’infecter.

Certains troubles obsessionnels peuvent aussi être la cause de l’automutilation chez le chien. On parle de Trouble obsessionnel compulsif lorsque le chien répète un ou plusieurs mouvements, sans raison apparente, un peu comme s’il perdait la raison. Il pourra tourner autour de lui-même pour chercher à rattraper sa queue ou se mordre la patte encore et encore pour essayer de s’apaiser.

La solution dans ce cas sera de faire intervenir un vétérinaire. Ce dernier pourra trouver la vraie source du problème. Si c’est une question de parasite, il prescrira certainement un traitement antiparasitaire pour le chien, mais aussi pour la maison ou le chien se trouve. Il est important de traiter l’environnement du chien afin que ce dernier ne se fasse pas piquer à nouveau lorsqu’il aura fini son premier traitement. En cas de douleur ou d’objet qui est inséré dans la peau de l’animal, le vétérinaire est bien placé pour retirer l’objet et soigner la plaie en cas de besoin.

Seul un vétérinaire est aussi capable d’établir un diagnostic si le chien souffre de Trouble obsessionnel compulsif. Plus vite vous détecterez ce trouble, plus efficace sera la thérapie que le vétérinaire pourra vous prescrire.

Peu importe la raison de l’automutilation chez le chien, il faut que vous cherchiez à résoudre le problème. Il n’est pas bien que le chien soit obligé de se faire souffrir pour obtenir une faveur de votre part. Alors, soyez prompt à intervenir ou à demander conseil à un expert en cas de besoin.