Canicross : apprendre à bien courir avec son chien

apprendre à bien courir avec son chien

Le canicross peut être le bon moyen de faire dépenser physiquement votre chien pendant que vous faites votre jogging hebdomadaire. Mais, comment arriver à bien courir avec l’animal ? Retrouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour apprendre à bien courir avec votre chien.

Apprendre à bien courir avec son chien

Même s’il s’agit de course, le canicross n’est pas un simple exercice, mais plutôt une activité qui doit être maitrisée tant par le chien que par le propriétaire lui-même. Pour cela, il faut :

  • Bien préparer les temps de courses.
  • Apprendre les ordres et les directions à son chien.
  • Choisir les bonnes saisons et les bons sols.

Bien se préparer avant le canicross

Vérifiez l’âge de Toutou

Pour être sûr de ne pas endommager la santé de votre animal, vous devez être sûr qu’il ait terminé son développement physique. En effet, lors de la course, le chien va tirer sur la ligne de trait que vous allez lui mettre. Ainsi, vous devez veiller à ne pas trop tirer sur les cartilages et les autres développements osseux. Puisque la fin du développement de chaque chien dépend de la race, nous vous recommandons de prendre contact avec un vétérinaire pour vous assurer que votre chien a terminé sa croissance (entre 12 et 24 mois en fonction de la race).

Équipez-vous correctement

Assurez-vous aussi d’avoir un harnais de traction adapté à la taille du chien et une laisse élastique longue d’environ 2 mètres de long. Cette laisse devra être attachée à votre ceinture, une ceinture adaptée pour ce type d’activité pour ne pas vous faire mal au dos à cause de l’effet de traction qui sera occasionné par vos différents mouvements.

NB : En ce qui concerne le harnais de traction, nous vous recommandons le harnais qui pourra s’attacher le plus loin possible des épaules. Pour le canicross, le harnais qui s’attache au niveau des épaules n’est pas adapté.

Pas besoin de l’alimenter

Pour être sûr que votre chien va tenir le rythme de la course, évitez de lui donner à manger avant de courir afin que le chien ne présente pas de torsion d’estomac ou qu’il ne se mette pas à vomir.

Veillez sur sa bonne santé

Vous devez aussi veiller sur la bonne santé de votre animal en le faisant ausculter par un vétérinaire avant de démarrer l’activité qui analysera les risques de problèmes respiratoires ou de problèmes cardiaques. Même si tous les chiens de nos jours sont aptes pour le canicross, ceux qui ont des faces plates telles que les bouledogues ou les saint-bernards ont le plus souvent des problèmes respiratoires qui les empêchent de tenir le rythme durant des activités telles que le canicross. Assurez-vous aussi que votre chien ne souffre pas de problèmes cardiaques, de dysplasie ou d’obésité.

Si votre chien n’est pas en bonne forme, mieux vaut éviter de le faire courir sur de longues distances. Dans tous les cas, suivez les recommandations que vous donnera le vétérinaire.

Apprendre les ordres et les directions à son chien

Apprenez-lui les ordres de bases

Il est important que le chien sache se comporter quand vous lui dites « doucement » pour l’emmener à réduire sa cadence et le « stop » pour pouvoir l’arrêter en cas de danger (route, escaliers, ravin, etc. ). Ainsi, vous veillerez sur sa sécurité et vous arriverez à faire concorder votre rythme de course avec le sien. Apprenez-lui aussi le « Tu laisses » afin qu’il apprenne à renoncer à quelque chose au cas où il rencontre un congénère ou un insecte qui l’intéresse et qui pourrait le pousser à arrêter sa cadence et à ne plus être focalisé sur sa trajectoire.

Apprenez-lui à tirer sur la laisse

Contrairement à la marche en laisse, votre chien doit apprendre à tirer sur la corde et à vous pousser en avant par l’effet de traction lorsqu’il se met à courir en canicross. Ainsi, votre chien pourra courir devant vous en vous donnant une certaine cadence.

Apprenez-lui à aller à droite et à gauche

Cet exercice est très important, car il vous permettra de diriger le chien même si vous vous trouvez derrière lui.

Choisir les bonnes saisons et les bons sols

Évitez les temps de chaleurs

Même si votre chien est doué pour la course, il est préférable de ne pas le faire courir en temps de forte chaleur afin de ne pas provoquer une insolation. Vous devez veiller sur la santé du chien pendant et après l’activité sportive en l’observant pendant la course pour remarquer le plus vite possible les signes de fatigue. Si vous constatez que votre chien se met à saliver de manière excessive, faites une pause et laissez-le se reposer. Pour les chiens qui sont de grands coureurs, nous vous recommandons aussi de les laisser se reposer après chaque deux kilomètres de parcourus. Ayez en votre possession un peu d’eau pour rafraîchir l’animal en lui donnant quelque gorgée.

Surveillez le lieu de la course

Si vous choisissez de courir en ville, nous vous déconseillons de courir à des heures chaudes, car la chaleur du bitume et la rigidité du sol vont endommager les tendons et les coussinets de votre animal. Il est plutôt conseillé de courir en forêt ou sur des chemins de sable ou de terre. Une fois que vous avez terminé le sport, il est aussi important que vous vérifiez les coussinets de votre animal afin de vous assurer que ceux-ci n’ont pas été endommagés par les résidus du sol ou vous avez couru. Ainsi, vous pourrez vite intervenir en cas d’insertion d’un objet étranger.

Vous avez maintenant tout ce qu’il vous faut pour bien courir avec votre Toutou. Le dernier conseil que nous pouvons vous donner est de démarrer progressivement votre activité de canicross. Même si votre chien est en bonne santé, il ne faut absolument pas l’obliger à faire de longues distances dès les premiers jours de courses. Au contraire, commencez par de petites distances que vous augmenterez au fur et à mesure que les semaines passent. Retrouvez tous nos conseils pour bien débuter le canicross.

--Publicité--