Quelles sont les conditions pour assurer un chien ?

conditions assurer chien

Avoir une assurance pour son chien est essentiel pour bien prendre soin de l’animal et ne pas être surpris par une quelconque maladie ou un quelconque accident. Toutefois, il faut savoir qu’en matière d’assurance, ce ne sont pas tous les chiens dont les dossiers sont acceptés. En effet, le chien doit remplir certaines conditions pour voir son dossier accepté par une compagnie d’assurance. Ce sont ces conditions et prérequis qui feront l’objet des paragraphes qui suivent.

Les conditions pour assurer son chien

Condition 1 : l’âge de votre chien

Il est recommandé par les spécialistes canins d’assurer le chien déjà lorsqu’il atteint ses 3 mois. En effet, durant cette période, les assureurs et vétérinaires peuvent attester de son état de santé et lui permettre d’être convenablement pris en charge en cas de malaise. Au contraire, lorsque le chien a dépassé les 10 ans, il est plus difficile que son dossier de demande d’assurance soit accepté. En effet, un chien qui est déjà âgé peut avoir à son compte plusieurs accidents et antécédents médicaux qui pourront empêcher à son dossier d’être accepté.

Conditions 2 : la race du chien

Certaines races de chiens sont plus prédisposées que d’autres à souffrir de certaines maladies héréditaires graves ou des malformations congénitales. Pour ce genre de chiens, il se peut que l’assurance ait des réticences à accepter le dossier. Il faut alors que votre animal ne soit pas compris dans ces races à risques.

En plus de cela, un chien pour qui l’on dépose un dossier d’assurance ne doit pas être parmi les chiens classés comme dangereux (les chiens de catégorie 1 et 2). Certaines assurances peuvent ne pas accepter de tel dossier, tandis que d’autres le pourront. Nous vous recommandons de bien vous renseigner auprès de la compagnie d’assurance que vous souhaitez choisir.

Conditions 3 : déterminez l’activité de votre chien

Pour avoir la formule la plus adaptée à votre animal, il est bien de spécifier son activité durant le remplissage du dossier. Par exemple, prenez le temps de préciser si le chien sera utilisé comme chien de garde ou utilisé pour effectuer des missions de sauvetages. En effet, les chiens qui effectuent ce genre d’activité ont une couverture spécifique au niveau de l’assurance. Si vous choisissez la mauvaise formule, vous ne pourrez pas l’assurer convenablement.

Condition 4 : l’identification du chien

Le fait que le chien ait été identifié par puce électronique ou par tatouage confirme qu’il n’est pas sur le territoire de manière illégale. N’oublions pas que l’identification du chien permet aussi d’avoir une idée claire sur son état de santé. Il sera donc demandé des certificats médicaux qui attestent de la bonne santé du chien pour éviter les arnaques et éviter que certains propriétaires déposent des dossiers de chiens déjà malades.

Il est bon de savoir aussi que si une maladie est déclarée trois fois consécutives au cours d’une année, le dossier du chien pour l’assurance peut être rejeté.

Tout ceci nous emmène à dire que le chien doit être en bonne santé au moment de la souscription à l’assurance. Son dossier aura alors plus de chance d’être accepté.

Conditions 5 : carnet de vaccination à jour

Pour que le dossier de l’animal soit accepté, il faut aussi que ses vaccins soient à jour. Le chien doit impérativement avoir été vacciné contre le typhus, le coryza, la leucose ou encore la rage. En plus de cela, l’animal ne doit pas souffrir de maladie chronique ou de maladie congénitale durant le moment de la souscription à l’assurance. Le délai de carence proposé par l’assurance permet entre autres de vérifier si le chien ne va pas présenter certains symptômes.

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

NB : le délai de carence est la période allant de la date de souscription à la mise en vigueur effective de l’assurance. Certaines assurances exigent par exemple environs 6 mois avant que les chiens ne bénéficient d’une opération chirurgicale prise en compte par l’assurance.

Condition 6 : le passif santé du chien

Le chien ne doit pas avoir eu dans le passé une maladie congénitale et ne doit pas être exposé à une maladie héréditaire. Dans le cas contraire, son dossier peut être rejeté.

Conditions 7 : connaitre les clauses d’exclusion de chaque format d’assurances

Il faut connaitre les exclusions qui sont données par le contrat d’assurance avant de le signer de façon définitive. Chaque format proposé par les assurances a forcément des exclusions qu’il faut prendre en considération avant de signer le contrat. Il se peut que l’exclusion concerne :

  • Les maladies chroniques que le chien va contracter,
  • Les maladies que le chien contracte pendant le délai de carence,
  • Le détartrage du chien ou la stérilisation.

Cela signifie que vous aurez à faire face vous-même à tous les frais qui découleront de ce genre de situations. Il est bien de lire les clauses d’exclusions afin de ne pas vous faire surprendre par la réaction de l’assurance au moment du remboursement.

Conditions 8 : avoir le budget adéquat

Évidemment qu’une assurance n’est pas gratuite ; encore plus votre facture sera plus grosse si votre chien présente des antécédents alarmants. Toutefois, il faut un budget conséquent pour permettre au chien d’avoir une assurance qui pourra à la fois répondre à ses besoins au quotidien (bilan de santé, vaccin, consultations, etc.) et à ses besoins ponctuels graves (accidents, chirurgie, hospitalisations, ou traitement sur une longue période).

Pour terminer, nous pouvons dire que le dossier d’assurance de votre chien sera accepté si le chien ne fait pas partie des races dangereuses, s’il a été identifié auparavant, s’il est en très bonne santé et s’il l’assurance est choisie dès son plus jeune âge.

Même si en fonction des besoins de votre chien, l’assurance sera relativement couteuse, il est toujours important d’investir dans ce sens.

Dans le cas où vous ne savez toujours pas comment vous décider concernant l’assurance de votre chien, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un vétérinaire qui vous aidera à bien identifier les besoins de votre Toutou et vous aidera à faire des comparatifs entre les différents produits d’assurance qui sont sur le marché et qui correspondent à votre portefeuille.