--Publicité--

Quelles sont les consultations de la 1ère année pour un chiot ?

--Publicité--
consultations fondamentales chiot

La première année de l’existence du chien est particulière, car durant cette année le chien doit impérativement bénéficier de soins vétérinaires qui vont déterminer toute sa croissance par la suite. Si vous avez déjà acheté votre chiot ou prévoyez d’en avoir un, voici les consultations que vous devez prévoir durant la première année d’existence de votre chiot.

Préparer et réussir les premières consultations du chiot chez le vétérinaire

La première séance de consultation chez le vétérinaire se fait en général vers 7 à 8 semaines. Ce moment doit être un moment agréable pour Toutou, car, bien qu’étant tout petit, il est capable d’être stressé assez rapidement par l’atmosphère, l’ambiance ou les attouchements que le vétérinaire fera. Ainsi, pour réussir cette première rencontre, vous devez :

Choisir une plage horaire appropriée : si vous vous rendez au cabinet à des heures où il y a encore beaucoup d’autres clients avec leur chien, le vôtre risque d’être traumatisé par la présence de tout ce monde. Rappelez-vous qu’à cet âge (8 semaines), le chien n’est pas encore socialisé et aura du mal à accepter la présence des chiens et des hommes. En plus de cela, si vous mettez votre chiot en contact avec plusieurs autres chiens malades, il se peut que le vôtre soit contaminé puisque son système immunitaire n’est pas assez solide pour lutter contre toutes sortes d’infection, aussi petite soit-elle.

Informer le vétérinaire que vous passez pour une première rencontre ainsi, les examens précis seront effectués, et le vétérinaire prendra aussi soin de vous donner des conseils sur son alimentation ou sur l’éducation que vous devez lui donner.

Une fois que la première visite chez le vétérinaire est réussie, le chiot n’aura pas de mal à y retourner pour ses futures consultations.

But de la première consultation

Durant la première consultation, le vétérinaire a le devoir d’examiner l’animal et d’établir un certificat vétérinaire sur lequel il mentionne l’état de santé général et comportemental du compagnon à quatre pattes.

Le vétérinaire va aussi établir une attestation provisoire d’identification et son carnet de santé en mettant à jour les vaccins ou en vous indiquant les dates des vaccins à venir.

Les vaccins à faire au chiot lors des premières consultations

Pour protéger le chien des éventuelles maladies infectieuses, le vétérinaire doit administrer en une seule dose les vaccins contre :

  • La maladie de carré : c’est une maladie virale contagieuse qui se transmet assez rapidement. ainsi, vous devez protéger le chien dès son plus jeune âge.
  • La parvovirose : c’est une affection virale dangereuse qui peut entrainer des lésions internes.
  • La leptospirose : une maladie causée par des bactéries.
  • L’hépatite de Rubarth : c’est une maladie causée par un virus et qui s’attaque au foie, aux yeux, aux reins et aux poumons du chien.

D’autres séances de vaccinations seront à prévoir par le vétérinaire pour protéger le chien des maladies telles que la maladie de carré, ou encore la Toux de chenil.

La consultation pour la stérilisation

Une fois que le chien atteint l’âge de 6 mois, c’est le moment pour vous de le faire stériliser. Il est conseillé de consulter un vétérinaire afin de discuter du comportement de l’animal et de décider de la stérilisation ou la possibilité que le chien se reproduise. Si vous arrivez à consulter durant cette période, vous aurez des informations sur le type d’alimentation que vous devez donner à l’animal en attendant que la stérilisation se fasse, par exemple.

À partir de 5 mois, le chien peut déjà être stérilisé selon certaines races de chien. Notez que plus tôt vous faites cette intervention, plus tôt vous éviterez à votre animal de souffrir de certaines maladies telles que les tumeurs mammaires ou de certains comportements tels que les fugues. Vous n’aurez donc pas à surveiller le chien lorsque les femelles seront en chaleur.

La consultation pour assurer son chien

Un chiot a aussi besoin d’être assuré afin de profiter au mieux des services vétérinaires et autres soins de santé. En plus, en cas d’accident, ou d’intervention chirurgicale lourde, les frais seront amortis par l’assurance. Ainsi donc, durant la première année de vie du chien, vous devez prendre conseil auprès d’un vétérinaire afin d’avoir les informations précises sur le type d’assurance dont votre chien bénéficiera parmi les nombreuses mutuelles santé qui existent pour animaux de compagnie.

Dernier conseil

Même si votre chien ne souffre pas de maladie, nous vous conseillons de faire des visites chez le vétérinaire en dehors des dates prescrites pour les vaccins. N’hésitez pas à faire des bilans de santé ou à demander conseil sur la croissance du chien ou sur des astuces pour les soins d’hygiène.

Un vétérinaire n’est pas là uniquement que pour soigner votre animal, mais il peut aussi vous aider à l’éduquer, à le surveiller au quotidien et vous donner de bonnes astuces pour lui apprendre à mieux interagir avec vous au quotidien.

Prenez donc le temps de l’écouter une fois que vous êtes en consultation et n’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous viendront à l’esprit au sujet de la bonne santé de votre animal.

Pour finir, disons que les consultations médicales durant la première année ne profitent pas uniquement qu’au chien. Au contraire, en tant que propriétaire, vous en avez aussi besoin, car c’est durant ces visites que vous recevez toutes les informations sur l’alimentation à prévoir pour le chien, son comportement, les règles d’hygiène à suivre ainsi que les possibilités de l’assurer.

Pour aider votre chien à profiter de chacune de ces consultations, nous vous recommandons de rendre ces sorties agréables. Son éducation à la maison doit aussi mettre l’accent sur le fait de le socialiser avec le monde extérieur. Prenez le temps qu’il faut pour le masser ou pour lui faire des séances d’attouchements en vérifiant son pelage, ses coussinets, ses ongles, sa dentition, etc., afin que le chien soit habitué à être touché.

Il est important de savoir aussi que même si vous n’avez pas l’occasion de vous déplacer pour vous rendre dans un cabinet vétérinaire, faute de temps ou de capacité physique, il est possible de faire venir un vétérinaire chez vous à la maison afin que Toutou ne rate pas ses consultations.

--Publicité--