Digestion du chien : combien de temps dure-t-elle ?

Digestion chien

Ne vous êtes-vous jamais posé la question de savoir combien de temps prends la digestion des aliments que mange votre chien ? Si votre réponse est oui, vous faites bien de lire cet article. Le fait de mieux comprendre comment fonctionnent le métabolisme et le système digestif du chien vous permettra de bien choisir les aliments que vous lui proposerez et de mieux réagir au cas où un trouble gastrique apparait.

Ce qu’il faut savoir sur l’appareil digestif du chien

L’appareil digestif est tout simplement ce système qui permet aux aliments d’être transformés et utilisés par le corps. Chez le chien, tous les organes faisant partie de ce système sont :

  • La cavité buccale,
  • Le pharynx,
  • L’œsophage,
  • L’estomac,
  • Le l’intestin grêle (duodénum, le jéjunum et de l’iléon),
  • Et le gros intestin (cæcum, du rectum, côlon, anus).

Le foie et le pancréas sont aussi utiles et participent ou facilite la transformation des aliments tout en permettant au corps de les assimiler correctement à travers la circulation sanguine.

Contrairement aux êtres humains, les aliments ingérés par le chien restent environ 10h dans l’estomac. Après cela, les aliments sont envoyés dans l’intestin grêle, puis continuent 1 heure après dans le côlon.

Mais, il ne faut pas oublier que la digestion de chaque chien dépend de ses habitudes alimentaires, de sa race ou encore de son individualité! Eh oui! Son individualité. Alors, soyez assez flexible avec les informations qui vous seront données dans cet article et apprenez à connaitre votre chien dans son individualité.

Tous les organes cités ci-dessus interviennent à différents niveaux dans la digestion du chien. Regardons ensemble les différentes étapes de la digestion.

Les différentes étapes de la digestion du chien et les organes qui y sont impliqués

La cavité buccale

Dans la cavité buccale du chien, il y a les glandes salivaires qui sécrètent un liquide incolore, inodore et insipide appelé « salive ».

C’est la salive sécrétée qui va se mélanger à tous les aliments et permettre à ceux-ci d’être malaxés dans la gueule du chien, puis de se glisser dans l’estomac de l’animal en passant par le pharynx.

L’estomac

Après être passés par le pharynx et l’œsophage, les aliments arrivent dans l’estomac où ils sont stockés et mélangés entre eux. Durant ce mélange, les muqueuses qui sont dans l’estomac sécrètent aussi le suc gastrique, qui enrobe les aliments et arrive à neutraliser les bactéries potentiellement dangereuses pour l’organisme. Le suc gastrique est composé d’eau, d’acide chlorhydrique et d’enzymes et ce sont eux qui vont dissoudre et transformer les aliments en très petites particules. Ces particules sont appelées le chyme, et sont responsables de l’assimilation des protéines par le corps.

L’estomac est la zone du corps le plus acide, voilà pourquoi il est propice à la digestion.

L’intestin grêle

Cette partie du système digestif est composée du duodénum, du jéjunum et de l’iléon. Ce sont trois parties qui sont repliées sur elles-mêmes et qui absorbent un maximum d’aliments (le chyme préparé dans l’estomac). Une fois le chyme reçu, les aliments réduits vont encore être dégradés en nutriments, en protéines, en lipides, en glucides, en vitamines, et en lipides afin d’être déversés à différents endroits de l’organisme du chien (les muscles et différentes parties du corps nécessitant de l’énergie).

Le gros intestin

Dans cette partie de l’organisme, le calcium et les vitamines sont assimilés par le corps via la circulation sanguine à travers le foie. Le côlon contient aussi les probiotiques qui sont des bactéries intestinales favorables à la vie et à la bonne santé du chien. Le côlon absorbe l’eau contenue dans la nourriture et le diffuse dans tout l’organisme. Pour éviter la constipation, le colon peut aussi récupérer une partie de l’eau du corps pour le mélanger aux selles (dans le cas où la nourriture consommée ne contient pas beaucoup d’eau.) Ce qui termine le processus de digestion.

Après avoir vu le cheminement des aliments dans le corps du chien ainsi que leur dégradation, il est important de savoir comment faire éviter au chien des dysfonctionnements au niveau de son système digestif.

Comment faciliter la digestion de son chien ?

Afin de faciliter la dégradation des aliments dans l’estomac ou dans le gros intestin, il est important que vous donniez à votre chien des aliments qui sont riches en protéines comme les viandes. En effet, plus il y a de protéines dans la ration, plus il y aura la sécrétion d’acide chlorhydrique HCL et le pH de l’estomac deviendra alors acide. Une fois qu’il y a assez d’acidité dans l’estomac (non pas dans un estomac vide, mais un estomac plein de nourritures), cela va accélérer le processus de dégradation des aliments et donc va entrainer une digestion plus rapide. S’il y a par contre beaucoup trop d’acidité dans un estomac qui est vide, cela produit des ulcères gastriques.

En plus de cela, il est important que l’alimentation de votre chien soit riche en fibre. Les fibres facilitent le transit des aliments tout au long du système digestif et aide aussi l’organisme à éviter la constipation. Il ne faut pas aussi oublier l’importance de l’eau comme cela a été mentionné plus haut. Si votre chien a une bonne consommation en eau, son corps pourra facilement évacuer les toxines et sa digestion se fera avec le moins de troubles possible. Même lorsque le côlon utilisera une partie de l’eau contenue dans les aliments pour expulser les selles, il en restera une quantité suffisante pour continuer à hydrater le corps de l’animal.

Il est aussi recommandé de limiter la consommation de graisse du chien, surtout si ce dernier est sujet à de l’obésité. Plus il y aura de matière grasse dans son alimentation, plus le foie fabriquera du gras qui se posera dans l’organisme de l’animal et qui peut boucher les artères. Il ne faut pas oublier que l’obésité est une porte ouverte à plusieurs autres maladies comme les maladies cardio-vasculaires ou les maladies respiratoires.

Quelques conseils pour éviter les troubles digestifs

  • Évitez les protéines de mauvaise qualité ;
  • Réduisez la consommation d’aliments qui contiennent des glucides de mauvaise qualité afin que le chien ne produise pas beaucoup de gaz ;
  • Évitez les graines de légumineuses telles que les lentilles, les haricots, le chou qui sont susceptibles de produire aussi des diarrhées ou des flatulences ;
  • Évitez la surcharge alimentaire ;
  • Évitez de changer brusquement l’alimentation de votre chien pour ne pas perturber son organisme.

En conclusion, disons que la digestion du chien dépend de certains paramètres tels que la taille du chien, son âge, le type d’alimentation de la qualité de la nourriture qu’il consomme. Si vous donnez à votre chien des aliments de qualité, vous aiderez son système digestif à éviter toutes formes de troubles et d’indigestions.

Suivez-nous sur Facebook
Des photos, vidéos et informations utiles sur les chiens.