Cette femme de 89 ans a tricoté près de 450 couvertures pour les chiens errants

femme tricoté couvertures chiens errants
@dogstrust sur Instagram

Si la France est un des pays où l’on trouve environ 65 millions d’animaux domestiques au sein des foyers, elle se hisse malheureusement au palmarès des nations où l’on trouve un nombre impressionnant de chiens et de chats abandonnés.

Tous les ans, des milliers de chatons et de chiots sont achetés au moment des fêtes de fin d’année sans que les propriétaires se préoccupent de ce qu’ils feront le jour où ils seront sur le point de partir en congés. Ainsi dès les premiers beaux jours, on assiste à une recrudescence des abandons et à une triste affluence dans les refuges. La prise de conscience est lente à se faire, et ce malgré une pénalisation des maîtres coupables du geste qu’ils accomplissent en laissant derrière eux des animaux pour prendre la route des vacances.

Une femme de 89 ans a tricoté des couvertures pour les chiens errants

Cette situation a ému depuis longtemps une vieille dame de près de 90 ans qui demeure en Angleterre. Maisie Green a décidé d’apporter son aide au refuge de Basildon. C’est un « Dogs Trust », c’est-à-dire une société caritative de protection des animaux qui se situe à une quarantaine de kilomètres de Londres. Les chiens y sont recueillis dans l’attente d’une famille qui les adoptera.

Pendant toute l’année, Maisie Green tricote à la main des manteaux et des couvertures pour que les chiens abandonnés puissent trouver un peu de chaleur et de douceur. Elle y passe la plupart de son temps et apporte trois fois par an l’ensemble de ses réalisations au refuge.

Cette vieille dame a ainsi trouvé à la fois une manière d’occuper son temps et le plaisir d’apporter de l’amour à des bêtes qui ont souffert de se retrouver délaissés et livrés à leur sort. C’est un peu de sa tendresse qui se torsade au fils des mailles. Aussi lorsqu’elle a fini son ouvrage et qu’elle le plie avec soin, elle y enferme de douces pensées pour toutes ces pauvres bêtes qui n’ont plus aucun maître pour les aimer.

Les chiens abandonnés et recueillis dans les refuges sont traumatisés et s’adaptent souvent difficilement à leur nouvelle vie. La solitude qu’ils ressentent les angoisse et les fragilise. Ils ont parfois vécu en appartement et sont peu habitués aux rigueurs des hivers dans des locaux non chauffés. Avec les manteaux et les couvertures tricotés patiemment au fil des heures que Maisie passe devant sa télévision, ils ont ainsi l’assurance d’être au moins protégés du froid et ils peuvent profiter d’un confort qu’ils n’ont parfois jamais connu.

Plus de 450 manteaux et couvertures

Avec une patience infinie, Maisie Green a passé des heures à confectionner des dizaines de vêtements et d’accessoires. Elle apporte ainsi depuis plusieurs années un peu de bonheur à des chiens qui ont été rejetés par des personnes sans cœur.

Bien sûr, le dévouement de cette vieille dame ne peut pas remplacer l’attention et l’amour que des maîtres doivent apporter aux chiens qu’ils ont désiré avoir à un moment de leur vie. Elle ne peut pas compenser le drame d’un abandon et le risque d’une euthanasie si aucune famille d’adoption ne se présente. Mais elle participe à sa manière à faire en sorte que pendant les jours qu’ils passeront dans un refuge, ils bénéficient de l’immense amour d’une vieille dame au grand cœur.

Suivez-nous sur Facebook
Des photos, vidéos et informations utiles sur les chiens.