La mauvaise haleine du chien : causes et traitements

Mauvaise haleine chien

Une des passions de nos chiens est de lécher, d’embrasser leur propriétaire, parfois à longueur de journée. Mais, voilà, si Toutou se met à lécher votre visage et que l’odeur de sa bouche est insupportable, vous n’aurez pas du tout envie de l’accepter à la prochaine occasion. Eh oui! La mauvaise haleine existe aussi chez le chien. Qu’est-ce qui est à l’origine de ces mauvaises odeurs dans la bouche du chien et surtout comment pallier à ce problème?

Qu’est-ce qui cause la mauvaise haleine chez le chien ?

L’idée générale qu’on a toujours reçue est le fait que c’est la présence des tartres qui sont à l’origine de la mauvaise haleine chez le chien. Selon les spécialistes, cela n’est pas totalement faux. De façon naturelle, il existe des bactéries dans la bouche du chien. Toutefois, il peut arriver que ces bactéries se multiplient en créant un biofilm connu sous le nom de tartre et en provoquant par la suite une inflammation de la gencive. Le tartre est de la plaque dentaire minéralisée, une plaque sous laquelle les bactéries se nourrissent et se multiplient. C’est la multiplication incontrôlée de ces bactéries qui cause la mauvaise haleine ou halitose.

Si rien n’est fait pour empêcher les bactéries de se multiplier, elles peuvent aggraver l’infection des gencives qui vont se mettre à saigner en provoquant des lésions profondes au niveau de la mâchoire de l’animal.

Ces bactéries trop nombreuses peuvent aussi se propager dans le sang du chien et provoquer de nouvelles infections au niveau d’autres organes.

Hormis les tartres, l’halitose chez le chien peut aussi être provoquée par des infections ou des inflammations suite à un traumatisme de la cavité buccale ou des affections digestives au niveau de l’œsophage ou par des troubles digestifs.

Certaines maladies comme les tumeurs buccales (malignes ou bénignes), le diabète ou l’insuffisance rénale peuvent aussi entrainer les problèmes d’haleine.

Enfin, si vous avez un chien qui mange ses selles, ou les selles de ses congénères (coprophagie), il peut aussi avoir une haleine désagréable.

Une fois que vous avez déterminé les causes de la mauvaise haleine chez le chien, vous pouvez facilement avoir le remède adéquat à sa situation. Toutefois, il est important de prendre les précautions utiles pour éviter ce genre d’anomalie.

Comment prévenir la mauvaise haleine chez le chien ?

Quoi de mieux que de donner à votre chien de bonne pratique d’hygiène bucco-dentaire au quotidien. Pour cela, vous devez insérer dans l’éducation du chien un brossage de ses dents à intervalle régulier (environ 3 fois la semaine). Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste de la santé canine qui vous aidera à connaitre les bons gestes à avoir lors du brossage du chien. Mais, sachez que vous aurez besoin de douceur et de patience afin de permettre à votre chien d’accepter la brosse et les séances. Pour réussir le brossage, vous pourrez utiliser soit une brosse ou un caoutchouc adapté au brossage des dents du chien.

Il peut arriver que votre chien refuse le brossage. Dans ce cas, vous pouvez lui donner des os à mâcher au quotidien. Des os adaptés à son âge et à sa taille. Ces jouets ont un bon effet sur la dentition de l’animal et combatte avec efficacité l’apparition des tartres et donc la mauvaise haleine.

D’autres remèdes peuvent aussi être donnés au chien pour éviter la formation des tartes ou pour améliorer son transit digestif, ce qui peut faire éviter l’apparition d’une haleine désagréable chez le chien.

Mais si vous êtes déjà dans la phase de traitement et que vous êtes à la recherche d’une solution pour soulager la mauvaise haleine de votre chien, voici des conseils qui peuvent vous aider.

Que faire si mon chien a mauvaise haleine ?

La première des choses à faire est d’identifier la cause de la mauvaise haleine.

Évidemment, commencez par observer ses dents et gencives pour détecter toute formation de tartres. Si vous remarquez la formation de tartres, la solution la plus adéquate serait de l’envoyer chez un vétérinaire qui l’examinera profondément et vous prescrira si possible un détartrage. Le détartrage du chien se fait sous anesthésie générale avec des appareils qui produisent des ultrasons. Une fois que le chien est sous anesthésie générale, le vétérinaire pourra même lui polir certaines dents ou les arracher totalement afin de ne plus favoriser la création de tartres dans le futur.

Si la mauvaise haleine de votre chien est due à un trouble digestif ou à un comportement anormal tel que la coprophagie, ou encore à la polydipsie, le vétérinaire pourra effectuer une prise de sang pour vérifier l’état de santé des organes du chien. Puis, en fonction des résultats des examens (échographie, radiographie), un traitement sera prescrit. Le vétérinaire peut aussi vous aider à faire disparaitre les mauvais comportements tels que la coprophagie en étudiant le comportement de l’animal.

Il est aussi conseillé de nourrir votre chien avec des aliments secs afin d’aider à réduire les tartres à cause de l’effet abrasif de certaines croquettes.

Certains bains de bouche peuvent aussi soulager votre chien s’il souffre de mauvaise haleine. Un spray à base de pousse de romarin par exemple, ou des os à mâcher peuvent aussi aider à faire disparaitre les tartres sur les dents et donc la mauvaise odeur dans la bouche du chien.

Vous pouvez aussi insérer des feuilles d’ortie fraîches dans ses repas en les hachant. Cela permettra de réduire la mauvaise haleine le temps que vous preniez rendez-vous avec le vétérinaire pour régler le problème en profondeur.

Si votre chien souffre de troubles digestifs, cela peut aussi être dû à la présence de vers dans son tube digestif. Ainsi, si vous arrivez à le vermifuger de temps en temps, ce problème sera réduit ou même disparaitra totalement.

En conclusion, nous pouvons dire qu’il est possible de faire face à la mauvaise haleine de votre animal. Avec une bonne hygiène buccale au quotidien et de bonnes habitudes, vous pouvez bien traiter le problème et même l’éviter dans le futur.

--Publicité--