La première visite du chiot chez le vétérinaire : nos conseils

première visite chiot vétérinaire

Si vous venez d’adopter un chiot ou si vous prévoyez en adopter un, il est important de bien préparer la première visite chez le vétérinaire. Que ce soit pour le chien ou pour vous même, cette visite sera utile. Retrouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la première visite.

Quel est l’âge requis pour faire la première visite chez le vétérinaire ?

En France, l’adoption des chiots est interdite avant l’âge de 8 semaines. Ainsi, une fois cet âge dépassé le chien peut être adopté et commencer sa vie en famille d’accueil. Une fois que votre nouveau Toutou arrive dans votre maison, vous ne devez pas attendre longtemps avant de le mettre en contact avec son nouveau vétérinaire qui le suivra durant toute sa croissance (si vous restez dans la même région).

À partir de deux mois (8 semaines), un chien doit déjà faire sa première visite chez le vétérinaire, une visite qui lui sera utile autant qu’à vous.

En effet, c’est durant cette visite que vous aurez aussi des informations sur comment éduquer ou comment nourrir votre nouveau compagnon. Alors, pas besoin d’attendre longtemps.

Comment préparer la première visite du chiot chez le vétérinaire ?

Une bonne préparation de la visite est primordiale si vous voulez tirer profit de ce moment. En effet, votre chiot n’est habitué qu’à vous seul pour l’instant, et il est de votre devoir de l’aider à s’habituer aux autres personnes dont il aura besoin tel que le vétérinaire. Si vous vous y prenez de la bonne façon, votre chien prendra plaisir à se faire ausculter par le vétérinaire toutes les autres fois qu’il viendra. Voici quelques éléments à ne pas négliger dans votre préparation.

Prévenez le vétérinaire à l’avance

Si vous rencontrez le vétérinaire pour une première consultation, ce dernier doit être mis au courant. Ainsi, il saura comment s’approcher de l’animal avec douceur pour ne pas le brusquer. Le prévenir lui permettra aussi de se préparer afin qu’il n’omette aucune analyse ou aucun bilan ou vaccination à faire le jour J. En effet, lors de la première consultation, le chiot devra être vacciné, ou identifié et de nombreux autres conseils vous seront donnés pour l’aider à bien se développer. Il ne faut surtout pas rater ses précieux conseils, car ils vous permettront de bien gérer la croissance de votre animal dans la suite.

Prenez le temps de rassurer votre chiot

Le cabinet du vétérinaire est un tout nouveau monde pour lui. Ainsi, nous vous conseillons de parler calmement à votre chien tout en douceur avant de sortir de chez vous afin de le préparer psychologiquement à ce qui va se passer. N’hésitez pas à le caresser tout le long du chemin afin de le rassurer.

Veillez sur sa sécurité une fois dans le cabinet

Une fois arrivé au cabinet, veillez à ce que le chiot ne se rapproche pas trop des autres chiens au risque de se faire contaminer par l’un d’eux. N’oubliez pas que la santé du chiot est encore très fragile et vous ne devez donc pas l’exposé à des chiens déjà matures. Il serait préférable pour une première consultation de prendre rendez-vous à une heure ou il y a moins de monde dans le cabinet afin que la présence des autres chiens ne stresse pas le vôtre.

Soyez aussi présent durant la consultation

Nous vous conseillons d’être à côté de votre animal durant la consultation afin que le chiot ne se sente pas livré à un inconnu. Continuez à le caresser lorsque le vétérinaire sera en train de remplir son carnet par exemple. Ce sera une bonne manière de le rassurer.

N’oubliez pas les documents administratifs

En ce qui vous concerne, n’oubliez pas vos papiers d’identité au cas où ils vous sont demandés pour l’identification du chien.

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

En ce qui concerne le chien, si ce dernier a un pedigree, il serait préférable de le ramener avec vous afin que le vétérinaire intègre le certificat dans son carnet.

Ce qu’il ne faut surtout pas oublier durant la première consultation

Une fois que vous êtes en consultation, vous devez aussi prendre le temps de poser toutes sortes de questions au vétérinaire. N’oubliez pas de demander conseil sur l’alimentation du chien ou le moyen de pouvoir l’éduquer convenablement. Une vétérinaire peut vous aider à déceler la personnalité de votre animal et ainsi de vous aider à l’éduquer de la meilleure façon.

Prenez aussi le temps de vous renseigner sur la manière de le nourrir ou la manière de le préserver des parasites et des insectes qui peuvent surgir dans son environnement.

Si vous prévoyez le stériliser ou si vous ne vous êtes pas encore décidé sur le sujet, c’est aussi le moment de demander l’avis du vétérinaire afin qu’il vous aide à trancher sur la question.

Le contenu de la première consultation

Il est important de noter en premier que le contenu de la première visite chez le vétérinaire peut varier en fonction de l’option que vous aurez choisie lors de la prise de rendez-vous. Mais, en règle générale, une première consultation chez le vétérinaire concerne les éléments ci-dessous:

Bien sûr, toutes les autres interventions médicales communes seront données au chien: prise de poids, taille, détection de la race et précision sur la personnalité, etc.

Quel est le budget à prévoir pour la première consultation ?

Tout dépend de votre région et des tarifs des vétérinaires de votre région. Mais, en général, le coût varie entre 50 et 200 euros. Pourquoi ce grand écart de prix? Tout simplement parce que certains vétérinaires vous factureront uniquement la consultation et les vaccins, tandis que d’autres vous proposeront dès la première consultation de faire vacciner, identifier votre animal et de le vermifuger ou de le stériliser. Ainsi, le coût d’une telle option (tout inclus) peut être plus couteux.

Nous vous recommandons de prendre contact avec le vétérinaire de votre région pour avoir de plus amples informations à ce sujet.

Pour terminer, disons que nous vous recommandons de ne pas attendre longtemps avant d’envoyer votre chiot rencontrer le vétérinaire. Plus vite vous fixez le rendez-vous et plus vite vous pourrez commencer l’éducation de votre chiot en toute sérénité.