Les problèmes de poils chez le chien : cassants, secs ou tombants

poils chien

Faire attention à l’état de santé du chien est assez simple pour certains propriétaires et complexe pour d’autres. En fait, il suffit de prêter attention au pelage de votre chien et vous saurez s’il souffre d’un quelconque malaise ou non. Dans cet article, nous vous aiderons à comprendre comment fonctionnent les poils de votre chien et qu’est-ce que son pelage peut véhiculer comme message lorsque celui-ci est sec, cassant ou lorsque les poils tombent.

Ce qu’il faut savoir sur les poils du chien et leur fonctionnement

Même s’il arrive que l’état des poils du chien doive par moment nous alarmer, il faut tout de même savoir qu’il y a des périodes dans la vie du chien ou ses poils se changent tout seuls. On parle parfois de poils d’hiver et de poils d’été. Eh oui! À chaque saison, notre compagnon se refait une belle robe et il faut le savoir pour ne pas être alarmé lorsque vous verrez que ses poils commencer à tomber de façon inhabituelle.

Chez le chien, on distingue deux grandes périodes de mutation des poils : au printemps et en automne.

Au printemps : De même que vous commencez à retrouver vos habits de chaleur, le chien retrouve un pelage un peu plus léger qui permettra à sa peau et à tout son corps de s’aérer. Ainsi une grande partie des poils qu’il avait sur lui durant l’hiver s’en vont.

En Automne : C’est le moment pour vous de commencer vos courses de vêtements chauds pour préparer la venue de l’hiver et c’est aussi le moment pour le corps de Toutou de s’équiper pour faire face à l’hiver. Ainsi, il perdra ses poils d’été et retrouvera des poils d’hiver plus consistants qui lui permettront de se protéger du froid.

Ainsi donc, durant ces deux périodes, si vous remarquez une chute abondante de poils, ne vous alarmez pas. C’est que Toutou se fait une nouvelle robe!

Il y a aussi les femelles qui ont des poils qui tombent lorsqu’elles sont en pleine gestation ou lorsqu’elles viennent de mettre bas. Leur corps se change pour s’adapter ou se réadapter au nouveau mode de vie.

Vous l’aurez compris, pour ces cas précités, pas besoin de s’alarmer. Mais, voilà, il arrive aussi qu’en dehors de ces périodes le chien se mette à perdre énormément de poils. Qu’est-ce qui peut bien en être la cause?

Qu’est-ce qui peut causer la chute ou l’assèchement anormal des poils du chien ?

Les raisons des maladies du pelage chez le chien sont diverses. En voici quelques exemples.

Une alimentation déséquilibrée

Une alimentation déséquilibrée est une alimentation qui ne contient pas assez de protéines, de vitamines A ou d’acides gras polyinsaturés. Si ces éléments ne sont pas en bonne quantité dans la ration alimentaire du chien, ce dernier aura le pelage terne ou une chute de poils à certains endroits de son corps.

En plus de cela, certains aliments peuvent occasionner la dépilation chez le chien ou lui causer certaines démangeaisons qui causeront la chute des poils (à force de se gratter).

Voilà pourquoi il est important de veiller à l’alimentation de votre animal pour lui assurer un pelage éclatant.

Les mauvaises posologies de médicaments et les allergies

Lorsque votre chien reçoit une cure qui lui a été prescrite par un vétérinaire, veillez à bien respecter la dose. Dans le cas contraire, le surdosage peut avoir des effets secondaires comme la chute des poils ou des démangeaisons.

Votre chien peut aussi souffrir d’allergie : allergie au pollen, aux herbes, à la moisissure, etc. Toutes ces allergies peuvent occasionner de fortes démangeaisons ou des problèmes de peau qui vont rendre les poils ternes avant de les faire tomber. Si vous remarquez que le chien se met à gratter une partie de son corps de façon excessive et inhabituelle, mieux vaut l’emmener ausculter un vétérinaire afin que ce dernier lui prescrive un remède pour le soulager au plus vite.

Les parasites et les mycoses

Certains parasites et mycoses sont reconnus pour provoquer la chute des poils chez le chien. En voici une liste :

La Teigne : c’est un champignon qui se nourrit de poil. En général, ce champignon s’attaque à la croupe, à la tête ou la cuisse de l’animal et provoque des dépilations à ces endroits. Même si elle ne se manifeste pas par des démangeaisons, elle est tout de même dangereuse pour le pelage de l’animal et peut contaminer aussi les hommes qui entrent en contact avec le chien.

La Dermatite à Piqûres de Puces (DAPP) : lorsque les puces piquent le chien, ces piqûres peuvent provoquer une allergie qui occasionne de fortes démangeaisons et de grosses pertes de poils puisque le chien se mettra à gratter de façon excessive.

La Gale : cette infection de la peau est provoquée par un acarien, et se manifeste par de fortes démangeaisons. En général, le chien est atteint sur les oreilles, les flancs ou le haut des membres.

La Démodécie : cette maladie atteint généralement les chiots ou les chiens très affaiblis et se manifeste par la dépilation de la zone du museau et des yeux.

Tous ces parasites peuvent attaquer le beau pelage de votre Toutou et le rendre terne ou l’assécher complètement. N’oubliez pas que si votre chien n’a pas un beau pelage, son corps est exposé aux bactéries et à tous les débris extérieurs. Ainsi, il vous revient d’en prendre soin.

Quelques gestes simples pour améliorer le pelage de Toutou

Si vous prenez la peine de lui brosser les poils en moyenne une fois par semaine, vous remarquerez que le chien en perdra moins durant les périodes de mutation. En plus de cela, le brossage régulier permet d’éviter que les poils s’entremêlent et s’attachent en formant des nœuds. Vous aurez parfois besoin de tondre le chien, surtout s’il fait partie des chiens ayant des poils longs.

N’oubliez pas aussi de bien le nourrir et de lui donner une alimentation riche en protéine et en vitamine A.

En agissant ainsi et en suivant les conseils de votre vétérinaire, les poils de votre chien retrouveront leur éclat ou se conserveront en bonne santé.

--Publicité--