10 signes qui montrent que votre chien est atteint d’un cancer

chien cancer

Le cancer est une maladie qui fait de plus en plus de ravages et qui touchent de plus en plus de personnes, mais aussi d’animaux, dont le chien.

Ce mot est difficile à entendre quand cela touche notre entourage mais également nos animaux domestiques. Vous n’imaginez pas la vie sans votre meilleur ami à 4 pattes…

Il sera plus facile de guérir votre animal si le cancer est pris en charge le plus tôt possible et rapidement, et il aura bien sûr beaucoup plus de chances de s’en sortir.

Informer le maximum de personnes à propos du cancer est nécessaire, afin de pouvoir repérer le plus tôt possible d’éventuels symptômes.

Des traitements similaires à ceux proposés aux humains existent : chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie…

Afin de pouvoir déceler le cancer au plus tôt, voici une liste de symptômes à ne pas ignorer. Si vous constatez que votre chien présente l’un de ces symptômes ou plusieurs d’entre eux, n’hésitez pas à l’emmener en visite chez votre vétérinaire pour une visite de contrôle et d’éventuels examens complémentaires.

Les 10 symptômes les plus fréquents du cancer chez votre chien

1. Grosseur sur le corps

Les bosses présentes sur le corps de votre chien ou à l’intérieur du corps, que l’on sent au toucher, est un des signes les plus connus du cancer, tant chez l’homme que chez l’animal.

Il est important de souvent vérifier le corps de votre chien, car si une grosseur peut être visible à l’œil nu sous la forme d’une bosse, elle peut tout aussi bien ne pas se voir, mais se sentir.

Si vous palpez régulièrement votre chien, vous la sentirez forcément. Et ces palpations peuvent avoir lieu régulièrement puisque les chiens aiment se faire caresser. Le câlin servira tout à la fois à donner de l’affection à votre chien et à surveiller fréquemment que tout est normal.

Il est inutile de paniquer cependant dès la moindre sensation de bosse ou de boule, celle-ci peut totalement être inoffensive comme un kyste, une verrue, une tumeur bénigne. Toutes les bosses ne sont dangereuses, et certaines disparaissent même toutes seules.

Par contre, il est vrai que cette bosse peut être la révélation d’une tumeur maligne, c’est-à-dire qui est cancéreuse.

Si vous avez le moindre doute, emmenez votre chien chez le vétérinaire afin qu’il contrôle de quoi il s’agit et qu’il puisse faire analyser cette masse si le besoin se présente.

2. Mauvaises odeurs

Il est bien connu, par tout propriétaire de chien, que ces derniers peuvent dégager des odeurs parfois fort désagréables, notamment en ce qui concerne leur haleine.

Mais si cette odeur est plus forte qu’habituellement et qu’en plus elle dure dans le temps, il est nécessaire de se poser des questions.

Les chiens peuvent développer un cancer de la cavité buccale. De ce fait, ils éprouveront une difficulté à ouvrir la bouche et à manger, à cause de la douleur provoquée.

La mauvaise haleine tout comme le déchaussement des dents, des lésions à l’intérieur de la gueule, une bosse ou encore de saignements peuvent être à l’origine d’un cancer.

Attention, si les zones rectale ou nasale mais également les oreilles sentent également mauvais, il vaut mieux s’alerter aussi.

Une plaie qui ne guérit pas (et nous verrons ce symptôme plus bas), peut également dégager une odeur désagréable.

3. Toux et Difficultés respiratoires

Un chien n’a pas pour habitude de tousser. Il est différent de l’homme sur ce point là. Ce n’est pas pour autant que la toux est rendue impossible chez l’animal.

Bien sûr, la toux peut être le symptôme d’un rhume, d’une bronchite ou autre, comme pour les humains. Mais celle-ci est censée s’arrêter assez rapidement.

Alors si votre chien tousse depuis quelque temps désormais sans que cela ne passe, il faut commencer à s’inquiéter. Cela pourrait être le signe d’un cancer des poumons ou des voies respiratoires.

Tout comme chez les personnes âgées, un vieux chien peut avoir plus de mal à respirer avec l’âge, mais s’il s’essouffle, qu’il halète bruyamment sans raison particulière, cela doit vous alerter sur un éventuel cancer des poumons ou des voies respiratoires.

4. Perte d’appétit

Si votre chien ne s’intéresse plus à son repas, c’est un signe à prendre en grande considération.

Tout comme pour l’homme, ceci peut être le signe de beaucoup de choses, tant psychologiques que physiques.

Souvent, un chien anxieux ou déprimé ne mange plus. Un changement d’environnement tels qu’un déménagement ou s’il est gardé par une personne de votre entourage dans un lieu qui n’est pas habituel pour lui, peuvent également lui couper l’appétit. Généralement, l’appétit revient après quelques jours, assez rapidement.

Mais cela peut aussi être le signe d’un cancer ou de douleurs. Alors, essayez de le stimuler afin qu’il se nourrisse à nouveau avec des repas appétissants, si vous constatez que rien ne fonctionne, n’hésitez pas à l’emmener consulter le vétérinaire.

5. Perte de poids inexpliquée

Comme chez les humains, une perte de poids n’arrive jamais sans raison. Si vous constatez que votre chien perd du poids rapidement et anormalement malgré le fait qu’il continue de se nourrir normalement, emmenez-le rapidement chez son vétérinaire pour en trouver la cause.

Généralement ce n’est pas très bon signe, mais il vaut mieux vérifier et espérer que ce ne soit qu’un point de vue psychologique.

Car les chiens, comme nous, peuvent perdre du poids suite à un excès d’anxiété ou de nervosité, voire une dépression, et maigrir tout en continuant à se nourrir.

6. Perte d’énergie et difficulté à accomplir les choses du quotidien

Il y a des chiens plus calmes que d’autres, mais tout de même, si du jour au lendemain, votre chien ne montre plus aucun intérêt pour ce qu’il avait l’habitude de faire ou d’apprécier, il y a lieu de s’inquiéter.

S’il avait l’habitude de jouer, courir, se promener dans la maison ou à l’extérieur et que du jour au lendemain, il passe son temps allongé, à ne rien faire, ni même se lever pour aller boire ou manger, cela peut être un signe d’un cancer ou d’une tumeur.

Tentez de stimuler votre chien sous différentes formes que ce soit par le jeu, une promenade ou un bon repas, et observez ses réactions.

Certains cancers touchent le système nerveux, les muscles et/ou les os et le chien éprouvera des difficultés pour se lever ou marcher. S’il arrive à marcher, il se peut qu’il se mette à boiter. Il peut également refuser catégoriquement de se déplacer.

Il peut également éprouver des difficultés à faire ses besoins notamment ses selles, si cela dure plusieurs jours, emmenez-le chez lé vétérinaire afin que ce dernier s’assure qu’il ne s’agit pas d’une maladie plus grave ou d’un cancer mais seulement d’un problème de constipation passager.

7. Plaies qui ne cicatrisent pas

Il arrive fréquemment que votre chien revienne de promenade avec des lésions, de petites plaies, des blessures. Au moment de jouer, pendant qu’il court, qu’il escalade, il y a 1000 raisons de se blesser quand on est un animal à 4 pattes mais ces petites blessures guérissent généralement en peu de temps.

Si vous constatez que la plaie met beaucoup de temps à cicatriser, voire ne cicatrise pas du tout, demandez à votre vétérinaire de l’ausculter afin d’écarter tout problème médical plus sérieux.

Faites de même avec tout problème de peau apparent telles que plaques, démangeaisons, irritations de la peau survenue brusquement. Un cancer de la peau n’est pas à écarter, même chez le chien.

Si la plaie, en plus de ne pas guérir, dégage une odeur désagréable, faites contrôler cette blessure rapidement par le vétérinaire.

8. Vomissements et diarrhées

Il arrive bien souvent à nos animaux domestiques de vomir ou d’être pris de diarrhées : un repas mal digéré ou trop copieux… Cela peut également être le signe d’un problème gastrique, d’un trouble de la digestion ou simplement d’un virus.

Ceci est très désagréable pour l’animal autant pour le maître qui ne cesse de tout nettoyer mais cela peut être passager le temps de guérir de la maladie.

Mais si votre chien se met à vomir et/ou avoir de la diarrhée et que ces symptômes se répètent ou durent, c’est également peut-être le symptôme d’un cancer.

Les cancers de l’estomac ou des intestins touchent aussi les animaux.

Si d’autres symptômes se cumulent ou que vous trouvez du sang dans ce que vomit le chien ou dans son urine et/ou ses selles, inquiétez-vous et montrez-le urgemment au vétérinaire.

9. Gencives décolorées

Les gencives de votre animal doivent être de couleur rose. Si elles sont blanchâtres ou pâles, c’est le signe d’un problème dans le sang et cela peut provenir d’un cancer ou d’une autre maladie provoquant une perte d’oxygénation et de bonne circulation du sang dans le corps.

10. Changement de comportement

Vous connaissez votre ami le chien mieux que quiconque, alors si vous remarquez le moindre changement de comportement, observez-le bien pour tenter de connaître les causes possibles à ce changement soudain.

Il se peut que cela n’a rien à voir avec une quelconque maladie, grave ou non, car les chiens, tout comme les humains, peuvent également présenter des symptômes de dépression, d’anxiété, de tristesse et ces émotions peuvent induire un changement de comportement.

Mais il se peut aussi que ce soit un signe d’une douleur ressentie ou d’une difficulté à agir comme il le ferait habituellement. Alors ne manquez pas de le surveiller de près et de réagir assez tôt en l’emmenant chez votre vétérinaire, même pour une simple visite de routine.