--Publicité--

Le toux chez le chien : causes et traitements

--Publicité--
toux chien

Un chien qui tousse, c’est assez commun. En effet, c’est tout à fait normal que le chien se mette à tousser de temps en temps comme il nous arrive à nous les humains de tousser parfois pour dégager des corps étrangers ou pour défendre notre organisme. Toutefois, si la toux de votre chien devient récurrente et gênante, c’est à ce moment que vous devez intervenir.

Cet article vous montre quelles sont les raisons qui peuvent entraîner la toux et surtout quels sont les moyens de soulager votre animal. 

Qu’est-ce qui cause la toux du chien ?

Une infection de certains organes

Si votre chien a un problème dans ses poumons, une affection cardiaque ou une affection de la trachée ou du larynx, le chien aura du mal à recevoir de l’air et se mettra à tousser.

Lorsque le chien prend de l’âge, son système immunitaire s’affaiblit et cela peut causer le développement de certaines bactéries qui s’attaquent aux valvules du cœur les empêchant de fonctionner correctement. La toux de chenil est la toux la plus connue de ce type. C’est une toux contagieuse qui peut être d’origine virale ou bactérienne. Voilà pourquoi un chien qui est atteint de la toux de chenil ne devrait pas être mis en contact avec d’autres chiens. Même si le début de cette infection produit une toux qui est faible et douce, les dysfonctionnements du cœur peuvent très vite entrainer une toux grasse et une insuffisance respiratoire.

Des tumeurs sur les poumons peuvent aussi provoquer la toux chez le chien. En cas de cancer bronchique ou pulmonaire, la toux est une des réactions de ces maladies.

Certains vers ou parasites peuvent aussi être à l’origine de la toux chez le chien. Si vous remarquez que la toux de votre animal devient de plus en plus grasse, c’est le moment d’en parler à un vétérinaire.

Une autre maladie qui entraine la toux est la flaccidité trachéale. On parle de flaccidité trachéale lorsqu’il y a une déminéralisation progressive des cartilages de la trachée qui provoque un affaissement de celle-ci et un pincement. Ce genre de toux qui en résulte est très sèche et vous avez l’impression que votre chien a quelque chose dans la gorge qu’il essaie de recracher.

La fumée ou les endroits qui ne sont pas assez aérés

Un chien qui est constamment en présence de personnes qui fument va très vite avoir les tissus respiratoires irrités. En plus, pour que l’organisme se dégage de la fumée inhalée, le chien aura tendance à tousser. Vous remarquerez alors une toux sèche qui apparait lorsque le chien est en contact avec la fumée ou lorsqu’il inhale quelque chose d’inapproprié.

Si vous remarquez que la toux de votre chien n’est pas récurrente, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Mais si vous remarquez une toux grasse, ou une toux sèche qui revient à longueur de journée, il est préférable que vous consultiez un vétérinaire.

Comment présenter l’état de l’animal une fois chez le vétérinaire ?

Avant d’arriver chez le vétérinaire, il est préférable d’éviter au chien de prendre un médicament. Laissez plutôt le vétérinaire établir un diagnostic complet et vous prescrire un traitement adapté à l’âge et à la taille de votre animal.

Une fois arrivé chez le vétérinaire, vous aurez besoin de lui donner des détails importants afin de l’aider à diagnostiquer le chien. Ainsi, vous devrez donner des informations sur :

  • La date du début de la toux,
  • La fréquence des périodes de la journée durant lesquelles la toux se déclenche (au réveil, après les promenades ou après les efforts physiques),
  • Les caractéristiques de la toux, grasse ou sèche (on parle de toux grasse lorsqu’il a sécrétion de mucosités ou une production de sécrétions bronchiques),
  • Les autres états pathologiques qui accompagnent la toux (fièvre, manque d’appétit, abattement, fatigue, etc.)

Si vous n’observez pas assez votre animal, vous aurez du mal à donner toutes ces informations au vétérinaire. Alors le plus important dans cette situation est de bien observer l’animal et de noter les moindres détails.

Quel traitement administrer au chien en cas de toux ?

Une fois que le vétérinaire a conclu d’un cas de toux chez le chien, il pourra alors lui prescrire un traitement antibiotique ou anti parasitaires selon que la toux est causée par les parasites ou une infection quelconque.

Il est tout de même important de savoir que le traitement de la toux est compliqué et la plupart des vétérinaires utilisent et proposent des anti-inflammatoires et des antitussifs.

Des médicaments permettant aux poumons de se détendre peuvent aussi être prescrits ou des médicaments qui ont pour but de gérer toute forme d’insuffisance cardiaque.

En cas de flaccidité trachéale, les vétérinaires pourront en cas de besoin, placer un anneau dans la trachée du chien qui aura pour but de l’ouvrir.

Si votre chien a la trachée simplement irritée à cause de l’inhalation de produits dangereux tels que la fumée des cigarettes, il vous faudra simplement le traiter pour calmer les irritations, mais aussi changer d’habitude au quotidien. Vous pourrez par exemple éviter de fumer dans la même pièce que Toutou et bien aérer l’espace après que vous ayez fini de fumer. Ceci afin d’éviter à votre chien d’inhaler la fumée.

Un autre moyen de soulager et de prévenir la toux est de bien le vermifuger. Si vous avez un chiot, nous vous conseillons de le faire une fois par mois jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 6 mois. Ensuite, ce sera tous les 3 mois en entretien.

Comment prévenir ou éviter la toux chez le chien ?

Nous connaissons tous le dicton “mieux vaut prévenir que guérir”. En effet, si vous vous comportez de la meilleure façon avec votre chien vous aiderez son organisme à éviter la toux.

Pour éviter que la trachée se pince et que les cartilages se déminéralisent, il faut éviter de mettre des colliers à votre animal, car ils compriment la trachée. Favorisez plutôt le harnais afin de dégager l’encolure de votre animal.

Il est important aussi que le chien garde un poids stable, car l’obésité peut entrainer l’affaissement de la trachée du chien.

--Publicité--