Dressage du chien : les différentes méthodes et techniques

Dressage chien

Le dressage ou l’éducation du chien est une étape très cruciale pour parfaire la domestication de l’animal. Comment procéder ? Par quoi commencer ? Quelles techniques utiliser ? Si vous choisissez la bonne technique, vous réussirez à bien dresser votre chien et vous rendrez ainsi sa vie sociale plus agréable. Si vous voulez tout savoir sur le dressage du chien, continuez votre lecture.

Pourquoi un chien a-t-il besoin d’être dressé ?

Lorsque vous adoptez un animal, vous êtes responsable non seulement de sa sécurité, mais aussi et surtout de son développement psychique, et mental et de ses interactions avec les membres de la société. Ainsi, vous aurez besoin de le dresser afin de lui apprendre à décrypter les codes de communications que vous utilisez. Voici quelques raisons pour lesquelles vous devez à tout prix chercher à réussir le dressage de votre chien.

Pour le sécuriser

Imaginez que vous êtes en promenade avec votre chien et que vous arrivez à une intersection où vous devez traverser la route. Le fait d’apprendre à votre chien à obéir à vos ordres fera que vous pourrez le stopper, le faire asseoir et le laisser attendre votre ordre avant de s’engager sur la chaussée lorsque celle-ci sera vide.

Pour l’aider à se sociabiliser

Que ce soit avec vous, avec les membres de votre famille ou avec les personnes qui sont à l’extérieur, le chien aura besoin de s’adapter à toutes ces personnes. Ainsi, il doit apprendre à ne pas poursuivre les gens n’importe comment, à ne pas effrayer et si possible à égayer les personnes qui l’entourent par son comportement irréprochable. Aussi, pour atteindre ce niveau, vous devez lui apprendre certaines habitudes qui lui permettront de mieux se socialiser avec son monde extérieur. De plus, si vous avez appris par exemple à votre chien à faire ses besoins à l’extérieur de la maison, ce sont vos meubles et votre carrelage qui garderont leur éclat!

Pour renforcer votre relation avec lui

Au-delà du fait que le chien apprenne de nouvelles techniques de communication, le dressage renforce le lien qui vous unit à votre animal. Vous créez et vous développez un sens de complicité entre vous deux qui pousse le chien à se sentir plus proche de vous. Voyant que vous l’aidez à s’intégrer, à se socialiser, à communiquer avec les êtres humains, et surtout voyants toutes les récompenses que vous lui offrez, le chien n’aura qu’une envie : rester à vos côtés le plus longtemps possible.

Pour l’aider à canaliser ses émotions

Le chien est un être très émotionnel qui peut facilement se laisser emporter par ses émotions en se mettant en colère ou en laissant sa frustration l’emporter si vous lui refusez quelque chose. Ainsi, si vous avez appris à votre chien à rejoindre son panier ou à se coucher, vous pourrez vous en servir pour l’aider à retrouver une attitude plus calme et plus sereine.

À quel moment commencer le dressage du chien ?

Lorsqu’on adopte un chien adulte, on a parfois du mal à lui apprendre de nouvelles techniques parce que ce dernier a déjà enregistré une certaine manière de se comporter. Cependant, si vous adoptez la bonne technique, vous pouvez toujours redresser les mauvais comportements du chien. Il vous suffit de commencer ou de recommencer le dressage dès son arrivée à la maison.

Vous direz peut-être qu’il faut laisser le chien prendre ses marques dans le nouvel environnement dans lequel il arrive, mais ce n’est pas toujours important. Une fois que vous avez terminé les présentations des membres de la famille, il est temps de commencer les premières leçons.

Si, par chance vous avez adopté un chiot, vous avez plus de temps et de facilité pour lui apprendre certaines nouvelles techniques. Malgré son jeune âge, le chiot a la capacité de retenir tout ce que vous allez lui apprendre. Alors, ne pensez pas qu’il soit trop jeune pour que son cerveau retienne les différents tours. Bien sûr, vous n’allez pas lui apprendre des tours qui requièrent beaucoup d’effort physique comme le fait de ramper ou le fait de s’asseoir sur les pattes arrière. Vous devez laisser l’ossature de l’animal se former avant de lui apprendre ce genre de tours. Mais en ce qui concerne les leçons de base dont il aura besoin au quotidien (vous les verrez dans les paragraphes ci-dessous), vous devez les lui inculquer le plus vite possible.

En termes simples, disons que plus tôt vous apprendre de nouvelles habitudes à votre chiot, mieux il grandira plus sereinement.

Les prérequis avant toutes séances de dressage

Si vous voulez réussir votre dressage, il y a des prérequis à connaître et à utiliser. Nous vous avons listé quelques éléments à ne pas négliger.

Le lieu où se passent les séances de travail

Vous aurez besoin de toute l’attention du chiot ou du chien pour lui apprendre le nouveau comportement que vous souhaitez. Ainsi, il est recommandé d’éviter les endroits trop bruyants ou trop mouvementés. Ce genre d’endroits va distraire l’animal et l’empêcher de se concentrer. Si vous commencez l’apprentissage par exemple dans un parc, le chien peut se laisser distraire par les fleurs, les arbres, les enfants qui courent ou les joggeurs qui passent par là. Au contraire, pour tout nouvel apprentissage, privilégiez votre salon, ou une pièce calme et tranquille.

L’état physique du chien

Une manière aussi de capter toute l’attention du chien lors des séances d’entraînement est de s’assurer que ce dernier se soit déjà dépensé physiquement. Dans le cas contraire, il débordera d’énergie et aura du mal à se concentrer sur le mouvement ou la position que vous voulez lui apprendre.

Il faut aussi que le chien ait fait ses besoins avant que vous n’entamiez une séance de travail avec lui. Imaginez que vous voulez apprendre le rappel à votre chien et que vous alliez à l’extérieur de la maison. Au lieu de vous écouter, le chien cherchera un endroit adéquat où il pourra faire ses besoins.

Les récompenses

Pourquoi récompenser ? C’est la question qu’on pourrait se poser. En fait, vous devez simplement comprendre que le chien réagit par association. Si l’association est bonne, il réagira bien. Si elle est mauvaise, il réagira mal. Ainsi, pour l’aider à retenir une action, il est important de lui donner une récompense à chaque fois qu’il produit l’action désirée ou à chaque fois qu’il essaie de le faire à la perfection. En récompensant l’animal, vous l’aidez à prendre confiance en lui et il voudra à tout prix reproduire la bonne action qui lui a valu cette récompense. Et en essayant encore et encore d’obtenir la fameuse récompense, son cerveau finira par retenir la leçon, et vous aurez gagné !

Les récompenses à utiliser sont diverses et diffèrent en fonction du chien. Vous pouvez essayer les caresses, les friandises, les mots d’encouragements, les jouets, ou toute autre chose que votre chien apprécie le plus. Pour cela, vous devez apprendre à connaitre votre chien. Si vous ne savez pas comment procéder, essayez toutes les récompenses que nous avons citées ci-dessus et observez l’animal. En général, lorsqu’un chien est gêné par une action que vous posez à son égard, il se met à : bâiller, se lécher la truffe ou fuir loin de vous (s’il n’aime pas les caresses par exemple). Si vous observez l’un de ces comportements, changez de méthodes de récompense.

L’état d’esprit et l’humeur de l’instructeur

Eh oui nous y sommes ! Ne pensez pas que les résultats de l’exercice ne dépendent que du chien. Au contraire, en tant qu’instructeur, vous avez un rôle à jouer. Comme nous l’avions dit plus haut, le chien est un être émotionnel qui ressent facilement les humeurs et l’état d’âme des personnes qui l’entourent. Ainsi, si vous avez la flemme de faire travailler Toutou un jour, le chien le ressentira et n’arrivera pas non plus à se concentrer pour vous donner satisfaction. En plus, si lors d’une séance de travail vous vous mettez en colère parce que vous remarquez que le chien n’arrive pas à reproduire l’action que vous lui enseignez depuis 3 semaines, le chien ressentira votre colère et se braquera contre toute tentative de bien faire. Alors un conseil : restez zen !

Et si Toutou n’y arrive pas, laissez-lui le temps qu’il faut en continuant à récompenser ses moindres efforts. Il finira par avoir confiance en lui et reproduira à la lettre l’action demandée.

Si vous pensez ne pas avoir la bonne technique, vous pouvez toujours faire appel à un spécialiste en comportement canin qui vous aidera dans votre approche.

L’endurance et la constance dans l’apprentissage

Si vous voulez réussi votre dressage, vous devez être constant dans les exercices. Vos séances doivent être courtes et régulières. Ne faites pas un exercice une fois par semaine au risque que le chien oublie tout ce que vous lui avez appris. Au contraire faites des séances courtes de 15 minutes maximum au moins 2 fois par jour et sur plusieurs semaines. Cela signifie que vous allez devoir travailler pas à pas en évitant de vouloir tout apprendre au chien. Si vous commencez la position assise, n’ajouter pas un autre exercice durant toutes les semaines ou Toutou sera en train de maîtriser cette position. Lorsqu’il aura terminé, vous passerez ensuite à une autre position.

Par quoi commencer lorsqu’on démarre le dressage du chien ?

En matière de dressage, il faut distinguer l’âge, le sexe, la race de l’animal qu’on veut dresser. En effet, le dressage d’un chiot ne sera pas le même, du moins dans les débuts, que celui d’un chien adulte. Un chiot a encore le cerveau vierge et il a besoin d’apprendre les notions de base telles que : “son nom”, “assis”, “couché”, “stop” et “faire ses besoins à l’extérieur de la maison”.

Un chien adulte par contre maitrisera certainement déjà tous ces éléments et vous n’aurez donc pas à insister sur les 4 premières notions de base précitées.

Alors, si vous avez un chiot, vous devez commencer par les notions de base. Et, si vous adoptez un chien déjà adulte, vous devez vérifier ce qu’il a déjà appris (par les propriétaires précédents) afin de continuer le dressage convenablement.

Venons-en maintenant aux différentes techniques que vous pouvez utiliser pour dresser votre chien.

Les différentes méthodes de dressage du chien

Il existe plusieurs méthodes qui sont recommandées par les spécialistes en éducation canine. Le choix d’une méthode doit se faire en fonction du comportement, de la race et de l’âge du chien. Voici en détail les 4 différentes méthodes principales.

Le dressage classique

La méthode classique est l’une des plus anciennes méthodes utilisées de moins en moins par les éducateurs canins. Cette méthode consiste à faire comprendre au chien lorsqu’il fait mal et à le pousser à avoir la bonne attitude. Par exemple, vous pouvez tirer légèrement sur la laisse pour ramener votre chien à votre niveau, s’il commence à vous dépasser lors d’une promenade. Ceci dit, pour utiliser la méthode du dressage classique, vous aurez besoin d’outils tels que: le collier, la clochette, le sifflet, la laisse ou encore la longe.

Le clicker training

Comme son nom l’indique, c’est un objet qui sert à cliquer dès qu’on remarque que le chien a adopté la position qu’on souhaite. On clique et on récompense le chien. Le principe fondamental pour réussir le clicker training est d’apprendre à votre chien qu’il y a une relation étroite entre le son produit par l’objet et la récompense qu’il reçoit. Ainsi, avant d’utiliser le clicker lors du dressage du chien, vous devez lui apprendre à associer la récompense au click. Un élément important à ne pas oublier lorsqu’on se sert du clicker est qu’il ne faille pas parler ou avoir un autre son qui pourrait se confondre à celui du clic. Durant les séances d’entraînement, le son du clic doit être unique.

La méthode naturelle

Cette méthode consiste à observer l’animal et à le récompenser au moment où il produit de façon naturelle une action que nous voulons. Vous pouvez laisser votre chien se coucher tout seul dans son panier, et à l’instant où il se couche, vous lui dites “couché” et vous le récompensez. L’avantage avec cette technique est que vous ne soumettez pas votre chien à des exercices, mais vous laissez libre cours à son imagination. Vous créez ainsi le mouvement ou la position convenable naturellement. Par contre, vous aurez besoin de toujours suivre ou surveiller votre chien pour pouvoir intervenir et le récompenser dès l’instant où il produira une action souhaitée.

La méthode du Leurre

Comme son nom l’indique, cette méthode consiste à leurrer le chien. Pour lui apprendre à se coucher par exemple, montrez-lui la friandise et cachez-la dans votre main. Ensuite en collant bien votre main à la truffe de l’animal (pour qu’il sente l’odeur de la friandise), vous ramènerez votre main au sol entre les pattes avant. Vous remarquerez que pour rattraper la friandise, le chien aura tendance à se coucher. À ce moment-là, dites-lui « couché » !

En utilisant ces techniques citées ci-dessus, vous arriverez certainement à bien dresser votre chien.

Le dressage du chien pour la chasse

Si vous avez un chien de chasse et que vous voulez lui apprendre à chasser avec vous, vous devez avant tout lui apprendre à être familier avec les animaux que vous prévoyez chasser (pigeons, cailles, etc.). En plus de cela, le chien doit maîtriser la technique du rappel afin qu’il ne se mette pas à manger les animaux qu’il est censé vous rapporter. Une dernière chose est qu’il doit être habitué au coup de feu. Dans le cas contraire, il pourrait être saisi de peur et refuser d’aller rechercher le gibier.

Suivez-nous sur Facebook
Des photos, vidéos et informations utiles sur les chiens.