Le syndrome Hs-Ha chez le chien et chiot hyperactif et hypersensible

syndrome Hs-Ha

Vous avez certainement entendu parler du syndrome Hs-Ha chez le chien ou le syndrome hypersensibilité- hyperactivité. Savez-vous ce que c’est et comment vous pouvez le détecter chez un chien ? Pour les chiens hyperactifs, c’est plus facile de les repérer, mais qu’en est-il de ceux qui sont hypersensibles ? Dans cet article, vous retrouverez des informations sur cette maladie, les causes ainsi que les solutions qui ont déjà été trouvées par les spécialistes.

Le syndrome Hs-Ha chez le chien, qu’est-ce que c’est ?

Il arrive que certains maîtres pensent que leur chien est fou parce que celui-ci détruit tout sur son passage, tourne en rond constamment et n’arrive pas à rester à sa place durant une minute. Mais en réalité, ce n’est pas de la folie, mais de l’hyperactivité. Les chiens hypersensibles sont très vite perturbés par le bruit d’une feuille, une simple odeur, ou une simple mouche qui vole. En général lorsque le chien souffre de cette maladie, il développe plusieurs troubles obsessionnels qui peuvent laisser croire à un problème mental ou un dérèglement au niveau du cerveau.

Un chien atteint de ce syndrome peut se mettre à jouer, à courir, ou à aboyer pendant des heures sans se fatiguer. Puisqu’il ne peut pas se concentrer sur une chose à la fois, il est très difficile de le dresser en lui apprenant les règles de base comme « assis » ou « coucher ».

On parle aussi de déficit d’autocontrôle chez le chien atteint de Hs-Ha. Par exemple, lorsqu’il entame un jeu avec une personne, il peut facilement blesser ou se blesser lui-même quand il essaie de jouer en mordillant une partie de son corps.

Vous verrez aussi que le chien est très excité, qu’il dort très peu et qu’il s’attaque aux portes de la maison, au canapé ou au coussin du salon. On aurait dit qu’il voit un petit démon un peu partout dans la maison et qu’il essaie de le chasser. Ce n’est pas agréable n’est-ce pas ?

Si vous voyez aussi un chien qui se jette sur la nourriture et mange tout ce qui lui passe sous les yeux sans trier les objets non comestibles, ce peut être la manifestation du syndrome Hs-Ha. Ce syndrome fait que le chien n’a pas la sensation de satiété et s’attend à manger à tout moment.

Il est important d’en savoir un peu plus sur cette maladie et surtout de savoir comment la soigner et comment l’éviter pour mieux garder votre chien.

Le syndrome Hs-Ha chez le chien, Causes et solutions

Même si on a l’impression que ce trouble est dû à un dérèglement du cerveau, il faut savoir qu’aucun chien ne nait pas avec ce syndrome. Chaque chien qui en souffre l’apprend ou le développe après la naissance.

En effet, un chiot est censé avoir des limites et doit être canalisé lorsqu’il commence à découvrir le monde qui l’entoure. Si la mère chien n’arrive pas à donner ces limites au chiot, il grandit en se laissant envahir et entrainer chaque minute par ses émotions, ce qui le rendra facilement hypersensible ou hyperactif. Si le chiot est tout seul avec la mère, il y a aussi certaines habitudes que la mère ne pourra pas lui apprendre, des habitudes qu’il aurait mieux développées en se frottant à d’autres chiens.

De plus, lorsque le chien est adopté dès son plus jeune âge, et qu’il n’est pas bien éduqué, il aura tendance à se défouler sur tout ce qu’il verra autour de lui. En général lorsqu’on adopte un chiot, on a tendance à le laisser tout faire : sauter sur tout, courir après tout, se rouler au sol, déchirer du papier, etc. Mais très vite, le chiot comprend qu’il n’a pas de limites et se laisse donc aller à toutes ses envies.

Il est important de traiter le chien qui souffre de ce dysfonctionnement. Si vous ne faites rien pour que les choses changent, votre chien finira par être de plus en plus anxieux, agressif envers les autres et sa compagnie finira par vous lasser. Un chien adulte atteint du syndrome agira de la même manière qu’un chiot et sera un élément dangereux et imprévisible pour les personnes qui l’entourent. Si ce syndrome n’est pas traité, il peut même devenir un danger pour son maître.

Le meilleur moyen d’aider un chien qui souffre de ce syndrome est de faire intervenir un vétérinaire comportementaliste. Ce vétérinaire est censé prescrire deux traitements :

– Un traitement de médicaments pour apaiser le chien.

– Une thérapie comportementale longue.

Ces deux solutions mises ensemble permettront de redresser le comportement du chien et de l’aider à soulager et à contrôler ses émotions, ses envies et son comportement. La simple thérapie ne suffit pas parce que, comme nous l’avons dit plus haut, le chien n’arrivera pas à se concentrer sur les efforts d’apprentissage qui lui seront demandés. Ainsi, il aura besoin d’être plus calme pour assimiler les nouvelles leçons et pour les intégrer à son caractère.

Le syndrome Hs-Ha chez le chien, comment prévenir ?

Si vous avez adopté un chiot et que vous souhaitez prévenir le syndrome Hs-Ha, vous devez lui apporter une bonne éducation et le dresser dès son jeune âge.

N’acceptez pas tous ces caprices

Si vous voyez que le chiot aime déchirer les objets à la maison, vous devez l’en empêcher et lui donner automatiquement des limites. Il ne doit pas avoir accès à toute la maison et doit comprendre qu’il n’est pas le maître. Si vous arrivez à apprendre cela rapidement à votre chiot, vous aurez réussi à canaliser une partie de son énergie.

Aidez votre chien à se dépenser physiquement

Une autre solution pour prévenir le syndrome est de ne pas laisser votre chien oisif. Un chien qui s’ennuie peut très vite chercher à évacuer cet ennui en se donnant ses propres occupations. S’il choisit lui-même ses occupations, il pourra se permettre certaines activités qui ne seront pas forcément bonnes pour lui et pour vous. Un chien qui s’ennuie peut se mettre à détruire les fleurs dans le jardin ou déchirer le canapé pour « tuer le temps ». Apprenez à votre chien à choisir les bonnes activités.

Si vous vous investissez bien dans le dressage de votre animal, vous réussirez certainement à lui faire éviter le syndrome Hs-Ha au cours de sa vie. Et, si par malheur, il arrive qu’il souffre de ce syndrome, vous savez maintenant quoi faire pour l’aider.

--Publicité--