Mon chien a peur des autres chiens : pourquoi et que faire ?

chien peur autres chiens

Avez-vous du mal à promener votre chien parce qu’il passe ses heures à fuir les autres chiens qu’il rencontre ? Si votre réponse est oui, sachez que vous n’êtes pas le seul à faire face à ce genre de défis. En effet, certains chiens éprouvent une grande peur en face des autres et sont remplis d’angoisse à l’idée de se promener. Même si la peur est une émotion tout à fait normale et naturelle chez le chien, lorsque celle-ci devient excessive au point d’empêcher le chien de s’épanouir en présence d’autres chiens, il est important de chercher les véritables causes de son comportement afin de résoudre ce phénomène au plus vite.

Pourquoi mon chien a-t-il peur des autres chiens ?

Parce qu’il n’a pas eu l’habitude de vivre avec des congénères !

Lorsqu’un chien n’a pas eu l’habitude de grandir et de jouer avec d’autres chiens, ceux-ci peuvent représenter un danger pour lui. Il ne faut pas oublier que le chien s’habitue très vite à son environnement. Ainsi, même s’il sait qu’il n’est pas de la même race que son maître, ce dernier représente quand même sa famille, la personne avec qui il se sent plus en sécurité. Lorsque vous adoptez un chiot, vous devez lui faire rencontrer à plusieurs reprises de nouveaux chiens afin qu’il s’habitue à leur présence et qu’il apprenne à communiquer avec eux. Mais si vous le gardez pour vous tout seul, ne vous étonnez pas que Toutou ne veuille pas collaborer avec ses congénères par la suite.

Parce que vous l’encouragez à avoir peur des autres !

Que faites-vous lorsque vous voyez votre chien grogner, mettre la queue entre les jambes et trembler lorsqu’il voit un autre chien en face de lui ? Le prenez-vous dans les bras pour le réconforter ? Le caressez-vous ? Peut-être pensez-vous que ces comportements sont complètements anodins, mais pas du tout. Si vous agissez de la sorte, sachez que Toutou le perçoit comme un encouragement à son état de peur. Il se sent conforté dans son émotion présente et se dira certainement que “pour avoir des câlins et des caresses, il suffit d’avoir peur !” Ainsi, lorsqu’il voudra attirer votre attention, il n’hésitera pas à avoir peur, que ce soit des chiens ou même d’autres objets dans la maison.

Vous l’aurez compris, c’est votre attitude qui peut aussi encourager le chien et le pousser à conserver sa peur des autres chiens.

Parce qu’il a été traumatisé dans le passé !

Il arrive parfois que la peur du chien soit causée par une mauvaise expérience. Imaginez un instant que votre chien ait déjà été mordu par un autre ou par plusieurs autres chiens plus grands que lui. Évidemment cet événement restera dans la pensée de l’animal et il lui sera difficile de surmonter sa crainte lorsqu’il se trouvera en face d’un chien plus grand. Même si vous lui criez dessus, cela ne le poussera pas à oublier ce qu’il a vécu. Au contraire, votre attitude ne fera qu’amplifier son sentiment d’insécurité qu’il sera en train de ressentir en ce moment.

Que ce soit pour une raison ou pour une autre, vous devez aider votre chien à avoir confiance en lui lorsqu’il est en face de ses congénères. Il ne suffit pas de lui faire éviter les autres chiens, car vous ne ferez que lui faire rater une étape essentielle à son développement. Que vous ayez un chiot ou un chien adulte, les conseils qui suivent vous aideront à redresser et à canaliser la peur de l’animal.

Quelques conseils pour canaliser la peur de votre chien

Avant toute chose, vous devez retenir que votre attitude jouera un grand rôle dans l’accompagnement de votre chien. Plus vous serez calme et plus votre chien pourra puiser dans votre énergie positive que vous dégagez pour être calme lui aussi.

La socialisation ou la resocialisation

Vous allez devoir retravailler l’étape de la socialisation de votre chien en utilisant les techniques de désensibilisation, d’accoutumance et de contre-conditionnement.

Exemple de technique de contre-conditionnement :

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

Imaginez que vous êtes dans le parc avec votre chien et vous remarquez qu’il y a d’autres chiens non loin de là, d’autres chiens qui commencent à attirer l’attention de votre Toutou. À ce moment précis, entamez un jeu avec le vôtre. Ne vous approchez pas des autres, mais commencez à jouer avec votre animal afin de lui permettre de se détendre. Cette technique permet au chien de positiver la présence des autres. “Même s’ils sont à côté, je peux tout de même bien m’amuser avec mon maître”, se dira-t-il.

Exemple de technique de désensibilisation :

Vous êtes toujours dans votre parc et cette fois-ci, vous vous rapprochez un petit peu des autres chiens et vous continuez à jouer avec Toutou. Observez sa réaction à l’approche des autres et lors de vos jeux. S’il semble plutôt détendu, réduisez encore la distance entre les autres chiens le jour suivant et ainsi de suite. Si vous remarquez le stress qui commence à monter chez votre chien, éloignez-vous à nouveau et attendez qu’il soit relaxe pour vous rapprocher. Vous devez être patient, car si vous brusquez l’animal ou si vous brulez les étapes, sa peur se transformera en traumatisme ou en agressivité.

Exemple de techniques d’accoutumance :

Lors de vos promenades, privilégiez les rues qui sont les plus fréquentées par les chiens et gardez une bonne distance entre eux et vous. Assurez-vous de bien tenir votre chien en laisse et de ne pas l’exposer à des chiens plus costauds que lui qui pourraient lui fait encore plus peur. Le fait de rencontrer à plusieurs reprises des chiens dans une semaine permettra au chien d’accepter leur présence comme un fait normal. Plus il arrivera à mettre les autres chiens dans la sphère normale de la société, moins il se sentira mal à l’aise en leur présence. Il se sera donc accoutumé aux autres.

Votre attitude sera d’un grand secours pour le chien

Lorsque vous voyez que votre chien se met à aboyer ou à grogner avec la queue entre les jambes, vous devez garder votre calme et montrer au chien que vous maitrisez la situation. Si le chien voit que vous êtes relaxe, il n’hésitera pas à vouloir vous imiter et donc à retrouver son sang-froid tout prêt de vous.

Soyez patient même si vous avez l’impression que l’apprentissage à ce niveau prend beaucoup de temps. Pour un chiot, il se peut que les choses aillent plus vite, car le cerveau du chiot est encore dans la phase d’enregistrement des nouvelles informations. Cependant, avec un chien adulte, vous allez devoir attendre quelques semaines, quelques mois avant de voir que sa peur a finalement été recadrée.