Comment apprendre à mon chien à faire le mort ?

chien faire mort

C’est assez amusant de voir son chien simuler sa mort lorsque vous faites mime de lui tirer là-dessus, n’est-ce pas ? Eh bien, si comme nous vous aimez apprendre de nouveaux tours à votre chien, cet article vous donnera les astuces et quelques conseils qui vous aideront à transmettre la leçon à votre chien en moins de temps.

Avant tout, à quoi peut servir ce tour ?

Peut-être pensez-vous qu’il est inutile au chien de simuler sa propre mort, alors il n’y a pas de raison de se tracasser pour lui apprendre un quelconque tour de ce genre. Mais, laissez-nous vous dire qu’au-delà d’être un simple tour rigolo, cette nouveauté peut aider votre chien à se développer mentalement.

Son épanouissement psychique est mis à rude épreuve : lorsque vous apprenez un tour qui a l’air assez complexe, vous stimulez sa capacité de réfléchir et vous aidez à développer ses capacités mentales.

Votre relation avec votre chien se renforce : une manière de pousser le chien à bien interagir avec vous est de lui apprendre de nouveaux tours. Pouvoir décoder à nouveau votre langage permet au chien de se sentir plus proche de vous. Il réalise que vous l’aidez à plus se socialiser et cela crée en lui un sentiment de sécurité.

Vous pouvez aussi égayer vos amis avec les prouesses du chien : quoi de plus amusant que de faire rire vos invités ou les membres de votre famille lorsque votre chien obéit à l’ordre de « fais le mort ». Le fait de se savoir acclamer par les personnes qui vous entourent fera que le chien se sentira accepté par les membres de la société. Il recevra cette énergie positive dégagée par les autres et grâce à cela il se sentira en sécurité au sein de la société dans laquelle il se développe.

Voyez-vous le tour de « mort » n’est pas si inutile que vous ne le croyez.

Ce qu’il faut savoir avant l’apprentissage

Comme nous l’avons énoncé plus haut, ce tour ne fait pas partie des tours les plus simples à faire pour le chien. Ainsi, il ne s’agit pas de le lui apprendre dès le début de son éducation. Au contraire, vous devez vous concentrer sur les notions de base telles que : « assis », « couché » ou encore « stop ». Après que le chien ait maitrisé ces notions, vous pouvez vous amuser à lui apprendre des notions plus complexes telles que « fais le mort ».

Il ne faut pas oublier aussi que vous avez besoin de patience pour tout apprentissage que vous donnez au chien. Si vous voulez que votre chien réponde de façon cohérente à vos interpellations, vous devez le laisser apprendre à son rythme et récompenser ces moindres progrès. Un chien qui est bien récompensé aura envie de répéter le mouvement pour lequel il a reçu cette récompense. Et, en essayant plusieurs fois, le chien finira par retenir de mémoire la position ou l’attitude que vous aviez prévu lui apprendre.

Les deux notions à apprendre à votre chien avant le fameux tour sont les notions du « couché » et celles du « pas bougé ». Si votre chien ne maitrise pas encore ces deux éléments, il vaut mieux les lui apprendre et ne pas vous précipiter sur le tour du « fais le mort ». Vous pouvez consulter nos articles relatifs à ces deux notions.

Une fois que ces deux notions sont acquises par le chien, vous pouvez commencer à lui apprendre le tour.

Comment apprendre à mon chien à faire le mort ?

Étape 1 : Lui apprendre simplement à se coucher sur un côté de tout son long

  • Dans un premier temps, apprenez-lui à se coucher sur le côté en utilisant une friandise.
  • Demandez à votre chien de se coucher. Une fois qu’il sera couché, prenez une autre friandise que vous lui montrerez en guidant sa tête vers le sol en allant sur un côté (le côté sur lequel vous voulez que le chien se couche.) Ainsi, à force de vouloir rattraper la friandise, le chien s’allongera de tout son long.
  • Une fois qu’il se sera allongé, récompensez-le avec la friandise et répétez l’exercice.
  • Cette étape peut prendre plusieurs jours. Prenez le temps qu’il faut et après environ 2 semaines, passez à l’étape 2 suivante.

Étape 2 : Il s’agira de faire entrer l’ordre du « pas bouger »

  • À ce niveau, vous devez reprendre toutes les parties de l’étape 1.
  • Lorsque vous serez arrivé au point où le chien s’allonge de tout son long, dites-lui « pas bouger ».
  • Ensuite, récompensez-le avec la friandise.
  • Ensuite, vous reprenez l’exercice en attendant cette fois-ci 3 secondes avant de le récompenser et de l’encourager.
  • Puis, si le chien exécute bien l’ordre, augmentez le nombre de secondes (4 secondes, ensuite 6 et ainsi de suite) avant de récompenser votre chien.
  • Là aussi, il faudra refaire le même exercice sur plusieurs jours en disant toujours le même mot à l’animal. Ensuite, passez à l’étape 3.

Étape 3 : Si vous voulez introduire l’expression « pan, t’es mort », c’est le moment de le faire

  • Reprenez les étapes précédentes.
  • Lorsque le chien est étendu par terre, immobile, au lieu de dire pas bouger, dites plutôt « pan, t’es mort ! » en mimant de votre main une petite arme à feu. Si le chien réagit comme prévu, récompensez-le après qu’il se soit immobilisé pendant quelques secondes.
  • Vous pouvez aussi rendre plus difficile l’exercice en ordonnant « pan, t’es mort » pendant que le chien est encore debout. Si le chien s’exécute, cela signifie qu’il a bien assimilé la leçon que vous lui avez donnée. Vous devez à ce moment retirer les friandises petit à petit.

Remarque : Dans le tour du « fais le mort », vous remarquerez que le chien aura des réactions pas tout à fait d’un chien qui est vraiment mort : il pourra continuer à remuer la queue, ou garder une patte un peu surélevée. Dans tous les cas, ne vous attendez pas à ce qu’il arrête sa respiration pendant quelques secondes pour réussir à la perfection ce tour. Et puis, n’oubliez pas que ce n’est qu’un jeu. Alors, si Toutou ne le réussit pas à la perfection, mais arrive tout de même à s’allonger sur le côté de tout son long, c’est déjà une grande prouesse de sa part qui doit être encouragée.

Suivez-nous sur Facebook
Des photos, vidéos et informations utiles sur les chiens.