Conflits entre chiens : comment les éviter ?

conflits chiens

Les chiens sont des êtres sociables, et, au-delà de s’habituer à leurs maîtres et aux personnes de la maison, ils ont aussi besoin de s’habituer à leurs congénères. Cependant, la relation entre les chiens est parfois parsemée de conflits et il est difficile pour les propriétaires d’arriver à contrôler leurs chiens lorsqu’ils se mettent en colère contre d’autres. Pourquoi les conflits arrivent-ils si souvent entre les chiens ? Comment faire la différence entre les simples jeux et de véritables conflits ? Comment anticiper et éviter les conflits ? Cet article répondra à ces questions.

Pourquoi les chiens arrivent –ils à l’étape des conflits ?

Les chiens en général aiment passer du temps entre eux, comme c’était le cas dans le passé où ils devaient vivre en meute et assurer l’unité de leur groupe. À travers le système de hiérarchie et de respect de l’autorité, les meutes arrivaient à survivre et à être préservés. Cependant, depuis que le chien a été domestiqué, il n’a plus besoin de chercher à respecter une certaine hiérarchie avec les autres chiens. Cependant, dans la nouvelle éducation qu’il reçoit par le maître, certains éléments doivent y figurer afin d’aider le chien à accepter les autres chiens.

Les conflits arrivent aussi lorsque le chien n’est pas libre de ses mouvements

Imaginons que vous êtes dans le parc et que vous tenez votre chien en laisse, tandis qu’un autre chien qui est libre se dirige vers le vôtre et commence à le renifler. Dans cette situation, votre chien qui est tenu en laisse peut se sentir à l’étroit et peut rapidement devenir agressif. Le fait de voir l’autre animal libre de bouger tandis qu’il ne le peut pas peut le pousser à agresser immédiatement son congénère.

Les conflits arrivent si le chien ne sait pas reconnaitre les signaux d’apaisement

Un chien qui n’a pas appris à reconnaitre les signaux d’apaisement d’un autre chien voudra à tout prix entrer en conflit avec l’autre. C’est une manière pour lui d’exprimer sa domination et de protéger ce qu’il considère comme son territoire (son propriétaire, la cour dans laquelle il est, ou les objets qui l’entourent.)

Le chien doit apprendre à lire les codes et les signaux d’apaisement des autres chiens. Si le chiot n’a pas appris cela avec la mère chien, il faut que le propriétaire le lui apprenne, sinon le chien ne fera qu’à sa tête.

Les mauvaises expériences répétées et le manque de socialisation peuvent donner au chien une mentalité de conflit automatique

Si à chaque fois que votre chien a rencontré des congénères et la rencontre s’est terminée en bagarre, il peut en garder un mauvais souvenir et associer les rencontres avec l’idée automatique du conflit. Il sera alors toujours prêt à attaquer la vue d’autres animaux. De plus, si durant le dressage du chien (ou du chiot) vous ne lui avez pas fait rencontrer beaucoup d’autres chiens, le chien aura du mal à se socialiser. Aussi, il n’acceptera pas lorsque les autres le renifleront ou s’approcheront de lui.

Le conflit peut aussi arriver parce que le chien ne veut tout simplement pas partager

Considérons toujours que vous êtes dans le parc et que vous avez donné la balle à votre chien afin que celui-ci se défoule. Et voilà que d’autres chiens sont aussi intéressés par le jouet, mais Toutou refuse de partager ! Évidemment, il sera nerveux et n’hésitera pas à agresser ceux qui veulent le priver de son jouet.

Les raisons des conflits d’un chien sont diverses et imprévisibles. On ne peut pas savoir à 100% quand est-ce que le chien est sur le point d’attaquer ou lorsque les autres sont prêts à lancer l’assaut. Cependant, l’œil avisé des spécialistes et leurs expériences en éducation canine nous permettent d’avoir aujourd’hui des techniques et des attitudes à adopter afin de prévenir les conflits en chiens.

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

Voici comment prévenir et régler les conflits chez les chiens

La socialisation

L’une des étapes les plus importantes dans le dressage du chien est l’étape de la socialisation. Avant l’âge de 1 an (plus précisément entre la 3ème et la 12ème semaine), il est important que vous fassiez rencontrer plusieurs chiens à votre animal, que ce soit à la maison ou dans des lieux ouverts (parcs, rues, etc.) Même si vous avez adopté votre chien au moment où il était déjà adulte, vous pouvez toujours revoir sa socialisation. Vous allez juste avoir besoin d’un peu plus de temps pour lui faire accepter la présence des autres.

Le contrôle

Lorsque vous vous promenez dans un parc avec votre chien et que vous rencontrez d’autres chiens, vous devez apprendre au vôtre d’attendre votre ordre avant de s’engager dans une quelconque prise de connaissance. Pour cela, vous devez au préalable lui apprendre les notions du « Assis » ou « stop » ou « vas-y ». Ces notions vous permettront de lui donner un ordre ou de le rappeler à l’ordre en cas de besoin. C’est à vous d’initier tout contact avec les autres chiens afin de permettre à l’animal de comprendre que vous êtes maitre de la situation. Ainsi, vous pourrez lui donner l’ordre d’aller si vous pensez que le chien en face est dans les bonnes conditions pour faire connaissance avec votre chien.

On parle de bonnes conditions de rencontres lorsque les deux animaux sont dans un endroit neutre, tous les deux en mouvements et bien attachés (il ne faut pas qu’il y ait un qui soit attaché et l’autre laissé libre), et n’ayant aucun jouet à défendre de part et d’autre. Ainsi, vous pourrez les laisser faire connaissance sans vous inquiéter de leurs grognements ou des chevauchements qui ne sont que des moyens d’expression.

L’alternative

Si vous rencontrez un chien qui n’est pas tenu en laisse et que vous voulez que le vôtre fasse connaissance, détachez alors votre chien et permettez-lui de faire connaissance avec l’autre. Ce sentiment de liberté permettra au chien de se sentir l’égal de l’autre. Et, si jamais la situation dégénère, le chien pourra s’enfuir et revenir vers vous.

Attention, ne lui enlevez pas la laisse si vous n’êtes pas sûr que vous puissiez le rappeler à l’ordre avec vos mots. Si vous n’êtes pas sûr de la réaction de votre animal, autant lui garder sa laisse et attendre qu’un autre chien en laisse passe par votre chemin.

Les mauvaises ou les bonnes expériences

Si votre chien a eu trop de mauvaises expériences, il peut devenir agressif de façon instinctive lorsqu’il verra les autres chiens. Voilà pourquoi dans ce cas, vous devez veiller à désensibiliser l’animal. Approchez-vous d’un vétérinaire comportementaliste qui pourra vous donner les conseils qu’il faut afin de changer la perception des rencontres dans la pensée de votre chien.