La naissance des chiots : informations et conseils

naissance chiots

La naissance des chiots demande beaucoup de soins et d’attention et, même si la chienne est faite pour en prendre soin, vous allez devoir l’aider par moment. Retrouvez dans cet article ce que vous devez avoir comme informations pour aider vos chiots à naitre et à grandir sereinement.

Avant la mise bas de la chienne

Le moment tant attendu est arrivée et vous vous préparez à accueillir la portée de votre chienne. La première chose à faire pour assurer une bonne santé aux chiots est de vermifuger votre chienne et de lui donner un traitement antiparasitaire au moins deux semaines avant la date probable d’accouchement. Un vétérinaire pourra efficacement vous donner la dose et le produit qu’il faut afin que la santé de la chienne gestante ne soit pas altérée. Une fois que la chienne est protégée, il y aura moins de risque qu’elle ne contamine ses petits.

En plus de cela, pour que ce moment se passe dans un bon cadre pour votre chienne, vous devez vous préparer. Voici comment le faire de manière pratique :

  • Prévoyez une caisse d’accouchement assez large afin de permettre à la chienne de s’y coucher de tout son long avec ses petits une fois qu’ils seront nés.
  • La caisse doit être placée dans un endroit calme, peu éclairé et ayant une température adéquate.
  • Afin d’aider votre chienne à s’habituer à son nouvel espace, vous devez commencer à l’y emmener au moins deux semaines avant la date probable d’accouchement. Ainsi, elle pourra y aller dès que les premiers signes de mise-bas apparaitront.
  • Placez dans la caisse du papier journal, des vieux draps ainsi que des alèses qui vont faire de la caisse un endroit douillet qui va accueillir les petits.
  • Un thermomètre pour vérifier la température au fur et à mesure durant la mise bas.
  • Du fil de couture, de la Bétadine et du gel désinfectant.
  • Un sac poubelle qui vous permettra de ramasser au fur et à mesure les alèse lors de l’accouchement.
  • Un appareil photo avec lequel vous prendrez discrètement des photos pour immortaliser ce moment.

Durant la mise bas

En principe, vous n’avez pas besoin d’intervenir pendant l’accouchement de la chienne. Toutefois, vous devez vous tenir prêt pour aider la chienne en cas de besoin. Voici dans quel moment intervenir:

  • Dans le cas où la chienne n’a pas pu enlever la couche qui recouvre l’un des chiots, aidez-la tout doucement en vous servant de serviettes chaudes pour enlever la couche qui recouvre les chiots. Ensuite, vous allez devoir le masser légèrement pour stimuler la première respiration. Vous pouvez aussi utiliser un mouche-bébé pour nettoyer chaque narine.
  • Il peut arriver aussi que la femelle ne coupe pas elle-même les cordons des chiots. Dans ce cas, vous pouvez utiliser une ficelle pour faire un nœud à 2,5 cm de distance par rapport au corps du chiot, puis un autre nœud un peu plus loin. Puis attendez quelques heures, avant de couper avec une paire de ciseaux (désinfectée au préalable avec la Bétadine). Puis garder le bout du cordon attaché avec le fil de couture pour éviter qu’il saigne.
  • Si la chienne n’est toujours pas disponible pour nettoyer son chiot nouveau-né, aidez-la en vous servant d’une serviette éponge propre pour nettoyer le chiot et le sécher après avoir enlevé la membrane qui le recouvrait.
  • Dans certains cas, vous allez devoir aider aussi la chienne en l’empêchant de marcher sur l’un de ces petits. Toutefois, vos mouvements doivent être assez délicats afin de ne pas la brusquer et la stresser.
  • Vous aurez aussi besoin de prendre la température de la pièce tout au long de la mise bas afin de vous assurer qu’il n’y ait pas de chute de température ou que l’endroit ne soit pas aussi trop chaud pour les chiots nouveau-nés.
  • Assurez-vous qu’il n’y ait pas de courant d’air qui puisse venir rafraichir brutalement les petits au risque d’endommager considérablement leur santé.

Matériel à prévoir que vous allez utiliser durant la mise-bas

  • Une gamelle d’eau et de la nourriture que vous placerez à porter de votre chienne. Dans le cas où la mise bas dure, elle pourra se ravitailler si elle le veut. Ne la forcez surtout pas à manger ou à boire, mais laissez-la boire si elle le veut afin de reprendre des forces.
  • Votre appareil photo pour immortaliser ce moment en toute discrétion.
  • Des serviettes chaudes pour nettoyer les chiots après leur naissance
  • Une balance alimentaire pour les peser dès leur sortie. Veillez à noter toutes les informations afin de les communiquer par la suite au vétérinaire traitant.

NB : Une fois que vous remarquez que la mise bas a commencé, il est préférable de ne pas perturber la femelle. Si vous avez des enfants à proximité, vous devez veiller à ce qu’ils la laissent seule durant toute la mise-bas.

Après la mise bas

Une fois que la chienne a terminé, félicitez-la, donnez-lui à manger et laissez-la se reposer pendant quelques minutes. Aidez-la ensuite à se relever et à sortir. Si elle y arrive prenez le temps de remplacer tous les draps et alèses souillés et ramenez-la avec ses petits dans la caisse.

Il est aussi important d’aider les petits à retrouver les mamelles de leur mère afin qu’ils commencent à se nourrir.

Il faut impérativement que les chiots tètent durant les premières heures après la mise bas afin de profiter du colostrum (premier lait maternel) important pour aider leur corps à lutter contre les bactéries.

Il peut arriver que les chiots n’aient pas assez de lait à cause de la portée qui est trop nombreuse. Pour cela, vous devez avoir à votre disposition du colostrum artificiel (disponible chez les vétérinaires et les pharmaciens) et des biberons afin de pouvoir nourrir vos chiots.

NB : Nous vous déconseillons l’utilisation de lait de vache pour nourrir les chiots, car leur organisme n’est pas encore capable de digérer un tel lait. Au pire des cas, mélangez le lait de vache avec du jaune d’œuf pour le rendre plus nourrissant, et procurez-vous du colostrum artificiel le plus vite possible.

Une fois la mise bas terminée, prenez aussi le temps d’informer le vétérinaire afin de recevoir de sa part les informations complémentaires pour mieux assurer le suivi médical des nouveaux chiots.

--Publicité--