Top 15 des chiens considérés comme les plus dangereux au monde

Existe-t-il des chiens dangereux ? Doit-on se méfier de certains chiens ? Voici quelques éléments de réponse qui vous donneront des indications.

Une race de chiens en particulier serait-elle plus dangereuse que d’autres ? A cette question, il n’y a pas de réponse toute faite. On pense souvent que les rottweilers ou les chiens dont on se sert pour la garde sont des animaux d’attaque, prêts à bondir. C’est faux. De même, les tout petits chiens seraient des roquets qui mordent à la première occasion. Encore faux. Chaque animal est unique, il a son caractère, la manière dont il a été dressé, un passé (plus ou moins chargé, notamment pour ceux qui ont été abandonnés et qui ont connu les refuges et les cages à plusieurs). Ces éléments combinés font qu’on ne peut pas déterminer à l’avance ses réactions. Le caractère et l’agressivité d’un chien est davantage lié à l’environnement dans lequel il évolue qu’à sa race.

En se basant sur les cas de morsures traités dans certains hôpitaux, l’Institut de veille sanitaire a cependant pu dégager des tendances (et pas forcément une généralité).

Dans ce classement, des races de chiens qui ont été le plus souvent impliqués dans une morsure entraînant des soins dans une structure médicale.

1. Le berger allemand

berger allemand chiens dangereux

Le berger allemand a, depuis très longtemps, une très mauvaise réputation, le plus souvent à tort. Mais il est celui qui d’après l’étude est le plus souvent impliqué dans des cas de morsure. Ce chien est, par définition, un animal qui a l’habitude de garder. Il a été pendant des décennies un efficace chien de berger. De nos jours, c’est le chien que l’on retrouve le plus souvent dans les services de police et l’armée.

Il est très attaché à son territoire, à son maître. Pour autant, il n’est pas obligatoirement agressif avec des étrangers. Pour éviter les accidents, la situation peut être un tant soit peu contrôlée grâce à un apprentissage constant et à un dressage poussé. C’est un chien très intelligent, qui a de bons réflexes et il n’attaque pas souvent sans une bonne raison (quand on lui commande ou quand ses maîtres sont mis en danger par exemple). Mais cela reste un chien très vif, qui bouge beaucoup et qui a beaucoup de force. Malheureusement en tête du classement, son éducation ne peut être laissée à l’abandon.

2. Le labrador

Le labrador chien dangereux

Le labrador est généralement connu comme un compagnon doux, gentil. C’est souvent cette race que l’on sollicite pour devenir chien d’aide, c’est-à-dire chien d’aveugle ou soutien pour les personnes handicapées, parce qu’il s’agit d’une race dont l’apprentissage est facile. Bien entendu, il faut que le chien ait été éduqué et vive dans un environnement sain. Parfois, les labradors ont des pics d’agressivité et peuvent mordre. Ces poussées peuvent être liées à un problème de montrer qui est le maître.

A noter toutefois : si ces chiens sont numéro 2 dans ce top 15, c’est aussi parce que c’est une race très répandue.

3. Le jack russel terrier

Aujourd’hui compagnon très prisé des enfants, le jack russel est avant tout un chien de chasse, qui n’a pas oublié ses instincts. Ces chiens ont un caractère bien trempé, sont très actifs, voire agités par moment mais aussi affectueux, et toujours à l’affût de la moindre caresse.

L’instinct de chasseur peut parfois prendre le dessus et un bon dressage permet de canaliser tout cela.

4. Le beauceron

beauceron chien dangereux

Le beauceron, au départ chien de berger qui est aujourd’hui souvent choisi pour être chien de garde, est un animal très imposant, ce qui ne l’empêche pas d’être réactif et très vif. Ce sont des animaux affectueux avec leurs maîtres et qui n’ont pas, contrairement aux idées reçues, une aversion envers les personnes inconnues.

C’est un peu le problème d’ailleurs : ces chiens dotés d’une grande force peuvent montrer leur affection avec des gestes parfois brutaux et mal dosés. Une attitude qui peut être canalisée avec un bon dressage. Les beaucerons peuvent se montrer agressifs s’ils n’ont pas un maître qui montre qui domine. C’est une des raisons pour lesuelles

5. Le border collie

border collie chien dangereux

Un chien de berger parmi les plus connus du grand public et pour cause : cela fait relativement peu de temps qu’il est devenu un véritable animal de compagnie et plus simplement un chien de troupeau.

Comme les races similaires, il a besoin d’activité, qu’elle soit physique ou de “travail”, et de courir dans de grands espaces, sinon il se lasse, s’ennuie et peut vite virer agressif s’il ne se dépense pas assez.

6. Le boxer

boxer chien dangereux

Un peu comme le beauceron, le boxer est un chien fort et puissant. A l’image de ses congénères, il ne blesse pas par plaisir mais plutôt parce qu’il a mal contrôlé sa force ou par jeu. C’est sûrement à ses maîtres, qui ne lui ont pas appris à jouer correctement et sans mordiller, qu’il faut s’en prendre si le boxer est agressif.

7. Le rottweiler

rottweiler chien dangereux

A la septième position, un mal-aimé : le rottweiler. Ou l’image la plus courante (et pas tout à fait vraie) de ce que peut être un “chien méchant et dangereux”. Les rottweiler sont des molosses très forts, puissants, avec une mâchoire très large, ce qui rend les morsures souvent plus graves. Le rottweiler a un instinct de domination, ce qui peut le rendre agressif. Mais cet aspect peut être vite éliminé avec un bon dressage et une éducation de plusieurs années.

8. Le berger belge

berger belge chien dangereux

Chien de troupeau très obéissant et habitué à “travailler”, il est à mi-chemin entre l’instinct du border collie, qui doit se dépenser quotidiennement, et le berger allemand, pour le côté chien policier et chien de garde.

Il est affectueux et veut protéger son maître. Dans les deux cas de figure (la garde ou la protection) il peut se montrer agressif si son maître ne l’a pas bien éduqué.

9. Le braque

braque chien dangereux

Le braque est un chien souvent dressé pour chasser. Ce chien d’arrêt aime courir et sait se canaliser quand il est en quête d’un autre animal. Il est élancé et aime se défouler. Mais c’est surtout une race qui aime le calme.

Les braques doivent donc évoluer dans des environnements apaisés, sans quoi ils peuvent attaquer. Avec d’autres chiens agressifs à proximité, il peut aussi devenir dangereux.

10. Le cocker

cocker chien dangereux

Plutôt considéré comme un chien de concours (ou de bande-dessinée…), on ne s’attend pas forcément à croiser le cocker dans un classement de chien dangereux. Et pourtant… Le cocker reste un chien de chasse, qui ne “lâche pas le morceau” facilement. Une éducation adaptée doit lui être donnée pour dominer cet instinct. En dehors de quoi, cela reste une race facile à vivre.

11. Le husky

husky chien dangereux

Le fameux chien loup est adepte des grands espaces où il peut courir. Et il ne faut pas l’en priver. En plus de quoi, il est habitué à être en meute. C’est une race qui doit vivre avec d’autres chiens. Ces deux aspects sont primordiaux. Le fait de rester seul, surtout s’il n’a pas reçu la bonne éducation qui convient aux husky, peut le faire évoluer en mal.

12. Le pitbull

pitbull chien dangereux

Autre mal-aimé dont le nom revient souvent quand on parle de chiens dangereux. Le pittbull est puissant, tout comme ses mâchoires. Mais il est trop souvent élevé pour faire du combat, ce qui donne une image déplorable.

Les pittbulls sont en réalité plutôt dociles, s’ils ont été bien dressés.

13. Le teckel

teckel chien dangereux

Il ne faut pas se fier à sa taille… Le teckel est avant tout un chien de chasse ou chien de terrier, qui perd difficilement ses instincts.

Affectueux avec ses maîtres, il peut se montrer très protecteur et dans certains cas, il veut les défendre.

14. L’épagneul

épagneul chien dangereux

Chien de chasse et de gibier, l’épagneul a besoin de se canaliser, de courir beaucoup et longtemps pour se dépenser. Cela reste une race adorable, très facile à vivre en famille et surtout avec les enfants. Mais il fait partie des chiens les plus réactifs s’ils ont été blessés ou maltraités par l’homme. Attention.

15. Le yorkshire

yorkshire chien dangereux

Là encore, la taille ne compte pas. L’un des plus animaux de compagnie les plus communs, avec le labrador, il est souvent vu en concours de beauté. Mais cela n’en fait pas pour autant un jouet. S’il est trop souvent “manipulé” ou porté, s’il n’est pas laissé tranquille assez souvent, si on le brosse trop fort, le yorkshire peut facilement se retourner contre la personne. Une agressivité qui peut être réduite en le laissant respirer.

Une morsure, pour quelle raison ?

On l’a dit, les chiens dangereux ne le sont pas de manière innée. Des fois, les cas de morsures sont explicables. On peut par exemple faire mal à un chien si on le caresse trop vite, trop fort, si on le “manipule” alors qu’il n’a pas envie. Il peut aussi mal interpréter un de nos gestes et croire qu’on veut lui faire du mal.

Il y a aussi les gestes d’agressivité alors que l’animal mange et qu’on s’approche de la gamelle ou lorsqu’on s’approche de trop près de son jouet.

Les chiens peuvent aussi avoir des réactions d’attaque quand ils se sentent en danger (autres chiens, maltraitance) ou qu’ils sentent leur maître ou leur famille en danger.

Enfin, d’après l’étude, un grand nombre de morsures arrivent alors que les maîtres veulent séparer des chiens qui se battent entre eux… L’éducation ne doit en aucun cas être négligée.