--Publicité--

Basenji

--Publicité--
Basenji

Le Basenji appelé également terrier Nyam-Nyam ou terrier du Congo de par ses origines d’Afrique centrale, est un chien vraiment différent des autres races. On dit de lui qu’il fait preuve d’une apparence aristocratique car il est fin et se comporte dignement par son porté de tête. Il est un animal très propre et fait sa toilette comme un chat. De plus, il n’aboie pas mais émet des sons tels que gloussements et glapissements. On note 43 cm au garrot pour les mâles contre 40 cm pour les femelles et un poids qui varie de 9 kg à 11 kg. La robe du Basenji peut être de plusieurs couleurs : noir, noir et blanc, fauve et blanc, etc.

Ce chien n’est pas très connu en France mais est un adorable et fidèle animal de compagnie qui possède un grand sens de l’adaptation grâce notamment à son intelligence.

Groupe 5
Chiens Spitz..
Taille
40 à 43 cm
Poids
9 à 11 kg
Espérance de vie
12 à 14 ans
Prix
500 à 1000 €
Comportement et caractère
  • Affectueux
  • Calme
  • Protecteur
  • Indépendant
  • Chasseur
  • Aboie / Hurle
Comportement avec les autres
  • Cohabitation avec les enfants
  • Sociable avec les autres animaux
  • Aime les étrangers
Adaptabilité
  • Vie en appartement
  • Supporte la solitude
  • Aime le froid
  • Aime la chaleur
Entretien et hygiène
  • Niveau de bave
  • Facile à toiletter
Santé
  • Santé générale
  • Perte de poils
  • Facilité à prendre du poids
  • Solide
Éducation
  • Facile à éduquer
  • Intelligent
  • Obéissant
  • Fugueur
Activité physique
  • Sportif
  • Niveau d’énergie
  • Potentiel à jouer

Histoire du Basenji

Cette race est originaire du Congo et existe depuis très longtemps puisque c’est un descendant du lévrier d’Egypte dont la trace a été retrouvée jusqu’à 5000 années en arrière. Pour l’anecdote, on retrouve ce chien sous forme de statue sur certaines tombes égyptiennes. Ce chien primitif fut utilisé jadis comme chien de chasse, puis il est devenu un chien de compagnie. Il a été découvert par des explorateurs Britanniques à la fin du 19e siècle dans la forêt d’Ituri, toujours au Congo, et c’est ainsi que cette race a été d’abord importée en Grande-Bretagne. Ensuite importé en Europe au début du 20ème siècle, Il faudra attendre les années 1960 pour la voir arriver en France. Si ce chien demeure malgré tout assez rare dans notre pays, il est par contre très aimé dans les pays nordiques ou en Grande-Bretagne, pour sa personnalité très conviviale. Le standard officiel du Basenji a été publié par la FCI le 26 mars 1964.

Caractère du Basenji

Le Basenji possède un caractère assez indépendant. De ce fait, il fait preuve de méfiance envers les personnes qu’il ne connaît pas. Par contre, il est particulièrement attentionné envers ses maîtres. Malgré son indépendance, il pourra cependant cohabiter avec d’autres animaux, à condition d’avoir été élevés ensemble.

Il en va de même avec les enfants, il saura parfaitement vivre en leur compagnie s’il a été élevé à leurs côtés et en même temps qu’eux. Il aimera moins les nouveaux arrivants de jeune âge qui entreront ainsi dans sa vie déjà bien installée. Son côté méfiant l’incitera à parfois mal interpréter les gestes brusques des enfants, ce qui peut s’avérer dangereux.

C’est un chien qui possède des instincts de chasseur. Il a un flair sans faille et est capable de montrer une grande vigilance. Cependant, il lui arrive bien souvent d’être trop concentré sur une odeur ou sur un pistage au flair, et de ne pas être attentif à son environnement. Ainsi, il peut facilement être victime d’un accident et pourra, par exemple, se faire percuter par une voiture. D’autant plus qu’il se sent poussé à suivre son flair et se fait dominer par ses instincts, ce qui le rend souvent désobéissant.

Alimentation du Basenji

Si le Basenji a d’énormes qualités qui font dire parfois qu’il est un chien parfait, il devient vite difficile lorsqu’il s’agit de s’alimenter. Il ne mange que s’il trouve que la nourriture qui lui est présentée a une odeur qui lui convient. Attention à ne pas lui donner trop de friandises, car il peut vite prendre du poids. Il conviendra alors de lui apporter une alimentation équilibrée qui soit parfaitement adaptée à ses dépenses d’énergie journalières. Il est tout à fait possible de le nourrir à partir de croquettes si elles sont de qualité.

Et si la nourriture lui convient, il deviendra alors gourmand et concentré sur sa gamelle. C’est un bon moyen d’obtenir son attention, lui qui peut se montrer si têtu et désobéissant parfois.

Santé du Basenji

La race Basenji a une espérance de vie entre 10 à 13 ans. C’est un chien qui est doté d’une bonne santé. Parmi les maladies qu’il peut développer, on notera surtout le syndrome de Fanconi, maladie génétique qui touche les reins. Sinon, il peut présenter une fragilité de la hanche avec risque de dysplasie. Il peut également être sujet à une hernie inguinale. Enfin, s’il aime la chaleur, il nécessite d’être protégé pendant les froids hivernaux.

La race Basenji a une espérance de vie entre 10 à 13 ans. C’est un chien qui est doté d’une bonne santé. Parmi les maladies qu’il peut développer, on notera surtout le syndrome de Fanconi, maladie génétique qui touche les reins. Un test est envisageable lorsqu’il est encore un chiot de bas âge. Sinon, il peut présenter une fragilité de la hanche avec risque de dysplasie. Il peut également être sujet à une hernie inguinale et peut également souffrir d’une anomalie congénitale de l’œil. Enfin, c’est un animal qui aime la chaleur et profiter du soleil car il est habitué au vu de ses origines africaines. Il nécessite par contre d’être protégé pendant les froids hivernaux ou par temps humide. Ainsi, le Basenji pourra même refuser d’aller se promener lorsque le temps est pluvieux.

Ce chien a l’extrême propreté nécessite tout de même un brossage régulier hebdomadaire, pour préserver son joli pelage mais également pour éviter toute infection éventuelle.

Afin de s’épanouir, le Basenji doit pouvoir pratiquer une quantité importante d’exercices. C’est un animal actif et qui aime la liberté, il a donc besoin qu’on lui propose des activités et promenades actives et régulières. Pour lui permettre un épanouissement conséquent, il faudra donc lui proposer l’accès à de grands espaces, que ce soit un jardin en maison ou des parcs en ville.

Éducation du Basenji

Le Basenji est intelligent, mais il nécessite une éducation stricte. Il faudra donc commencer son éducation en lui apprenant le rappel sinon il aura tendance à suivre son flair et à faire la sourde oreille à ce que son maître lui dit. Il faudra savoir faire preuve à la fois de fermeté et de beaucoup de douceur également, ainsi il pourra devenir un parfait chien de compagnie. C’est un chien de caractère qui peut se braquer et devenir très introverti si l’on s’y prend mal. En commençant très tôt son apprentissage, le Basenji deviendra un chien obéissant.

C’est un chien qui a besoin d’énormément se dépenser, et qui préférera donc la vie en maison ou à la campagne. Il pourra tout à fait s’adapter à la vie citadine à condition de pouvoir sortir très régulièrement et assouvir ce besoin de dépense, il lui faut donc un maître disponible et actif.

--Publicité--