Quelle assurance choisir pour un chien de chasse ?

assurance chien chasse

Assurer un chien de compagnie n’est pas la même chose qu’assurer un chien de chasse. Pour que votre chien de chasse soit bien couvert, vous devez non seulement choisir la bonne assurance, mais surtout la bonne formule qui permettra à votre animal de résister face aux aléas de la chasse. Retrouvez tout ce dont vous devez savoir dans cet article.

Votre chien est-il un chien de chasse ?

Il existe parmi les chiens certains qui ne sont pas capables de tenir dans des activités physiques telles que la chasse. En effet, pour qu’un chien soit efficace à la chasse, il doit être endurant physiquement, résistant à la fatigue et à la chaleur, avec un flair développé ou une capacité à dénicher le gibier facilement.

En ce qui concerne les chiens de chasse, ils sont classés en différentes catégories. On retrouve :

Les chiens rapporteurs (ou dénicheurs) : ce sont des chiens qui sont utilisés pour rapporter le gibier au chasseur une fois qu’il a été atteint (par la balle ou la flèche).

Les chiens d’eau : ces races de chiens sont capables de plonger leur tête dans l’eau pour rattraper un gibier. On peut citer par exemple le labrador Retriever, ou le Golden Retriever.

Les chiens d’arrêt : ces chiens sont capables de repérer la présence de gibier et d’indiquer l’endroit à leur maitre en marquant un arrêt. C’est le cas du Setter, Pointer, pour ne citer que ceux-ci.

Les chiens courants : ce sont des chiens qui se lancent à la poursuite du gibier et ne reviennent pas sans l’avoir attrapé. C’est le cas du Basset ou du Beagle.

En fonction du type de gibier recherché et en fonction de la région où la chasse va se faire (en forêt, en bordure d’eau ou en région montagneuse), le chasseur doit choisir son chien de chasse.

Puisque le chien de chasse est en général exposé à plus de pathologies, il est important d’avoir une couverture sociale qui pourra lui permettre d’avoir de meilleurs soins que ce soit avant ou après les saisons.

Quels sont les risques qu’encourt un chien lors des saisons de chasse ?

Un chien de chasse ne court pas que derrière le gibier. Au contraire, il est lui aussi exposé aux maladies cardiaques ou à la myoglobinurie (passage de myoglobine dans les urines) à cause de l’effort physique fourni durant les séances de chasse. Si vous avez un chien de la race des brachycéphales, il supportera difficilement la chaleur et peut donc souffrir de congestion cérébrale.

D’autres maladies peuvent être causées par la faune. On peut citer par exemple la leptospirose ou la tularémie.

Ces pathologies ne sont que quelques-unes auxquelles est exposé le chien sans compter les maladies parasitaires.

Et la plupart sont des maladies qui nécessitent que le chien soit pris en charge le plus vite possible. Si votre chien tombe malade à un moment inopportun, la maladie risque très vite d’endommager son état de santé et donc son activité de chasse.

Quelle assurance choisir pour son chien de chasse ?

Vous avez certainement appris que les contrats multirisques habitation contiennent la garantie Responsabilité Civile pour les animaux de compagnie. On parle de garantie Responsabilité Civile lorsqu’il y a une indemnisation des dommages occasionnés par le chien sur des personnes ou sur du matériel.

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

Toutefois, il faut savoir que certaines catégories de chien ne sont pas prises en compte dans cette garantie et c’est le cas des chiens de chasse. Toutefois, tout et question de négociation et vous pouvez trouver une assurance qui pourrait accepter votre dossier sous quelques conditions.

Que couvre la garantie Responsabilité Civile pour le chien de chasse ?

Si vous avez pu avoir un contrat multirisque qui accepte de prendre en charge votre chien de chasse, la garantie couvrira :

  • Les blessures du chien.
  • Les accidents (blessure par balle, pièges ou morsures).
  • Les fractures lors des courses.
  • Les chutes éventuelles d’un promeneur…).

Bon à savoir

Même si la garantie Responsabilité Civile n’est pas obligatoire, elle est essentielle et nécessaire si vous voulez obtenir le permis de chasse.

Choisir une bonne assurance pour son chien de chasse

En matière d’assurance, il est important de distinguer les différents types qui existent sur le marché :

L’assurance chien de chasse gros gibier : Comme son nom l’indique, c’est une assurance qui permet de couvrir les frais en cas de morsure ou de blessure causées par un gros animal tel que le sanglier.

L’assurance chien de chasse petit gibier : Évidemment, cette assurance concerne les dommages causés par les oiseaux et les autres petits animaux (lapins, rat, etc.)

Pour le premier type d’assurance, on remarque que le prix des cotisations est plus élevé à cause du risque qui est plus grand.

Si vous souhaitez avoir une bonne assurance pour votre chien, vous pouvez vous adresser à la Fédération des Associations de Chasseurs aux Chiens Courants (FACCC).

Hormis les formules les plus courantes offertes par les assureurs, il existe ce qu’on appelle : les assurances chasses. Ce sont des formules spécialement dédiées aux chiens de chasse et permettant :

  • D’assurer le matériel de chasse (le fusil, les pièges à lever le gibier),
  • D’assurer le chasseur lui-même,
  • D’assurer aussi le chien et les blessures qui pourraient survenir.

Cette assurance permet aussi de couvrir les frais de vétérinaire même si le chien se fait mordre par un animal sauvage. Il suffit de choisir une formule complète, idéalement qui couvre les soins préventifs afin d’assurer au chien une meilleure protection.

Qu’en est-il des mutuelles santé indépendantes ?

Ce sont des couvertures complémentaires qui permettent aussi de couvrir une bonne partie des frais vétérinaires du chien. En général les mutuelles santé prennent en compte les blessures causées par un autre chasseur et le décès de l’animal à la suite d’un accident pendant la chasse.

Comment analyser les contrats d’assurance pour les chiens de chasses ?

Une fois que vous avez les différents contrats et devis des assureurs, nous vous recommandons de prêter une attention particulière aux éléments suivants :

  • Les plafonds d’indemnisation (le plafond annuel ou le plafond pour chaque saison de chasse),
  • Les franchises (la franchise est le montant qui reste au souscripteur à payer après que l’assurance ait pris sa part du montant),
  • Les circonstances qui doivent entourer les accidents du chien : Certaines personnes ne pensent pas à cette donnée alors qu’elle est très importante. Vous devez connaître les circonstances qui peuvent faire que le dossier de remboursement va être rejeté (dispositions élémentaires de sécurité non respectée par exemple). Ainsi, vous ne serez pas surpris par un refus.