Lait pour chiot : comment bien le choisir et l’utiliser ?

De même que les hommes ont plus besoin de lait durant leurs premières années d’existence, les chiots ont aussi besoin de lait pour assurer leur développement. Si le chiot a une mère qui peut l’alimenter correctement, il obtiendra tous les nutriments qui sont essentiels à sa croissance. Dans le cas contraire, il faudra lui trouver du lait artificiel et le nourrir au biberon. Mais, comment choisir le lait artificiel pour le chiot et comment le nourrir?

Pourquoi faut-il utiliser le lait artificiel pour le chiot ?

Nourrir le chiot avec du lait artificiel peut être important dans plusieurs situations. Que ce soit pour compléter l’allaitement maternel ou pour donner au chien tous les nutriments nécessaires à sa croissance, le lait artificiel pour chiot se présente en général sous forme de poudre appelée lait maternisé pour chiot. Dans la plupart des cas, les femelles prennent soin de leurs petits une fois la mise bas terminée. Mais il peut arriver des circonstances dans lesquelles il faut que le propriétaire intervienne pour nourrir les chiots au biberon.

En cas de rejet : Même si les chiennes n’ont pas l’habitude de laisser à l’abandon leur progéniture, il arrive que pour une raison quelconque la chienne repousse l’un des de ses petits. Dans ce genre de situation, si le propriétaire n’intervient pas le chiot peut mourir par manque d’aliments et de nutriments.

En cas de maladie : Dans certains cas, la chienne peut être atteinte d’une maladie qui va l’empêcher de produire du lait, ou d’avoir assez de force pour laisser ses petits se nourrir de son lait. Dans ce cas, il est préférable de nourrir tous les chiots au biberon avec du lait maternisé pour chiot.

En cas de décès : Une chienne peut malheureusement mourir après avoir mis bas. Que faire dans ce cas? Nourrir les petits au biberon. Même s’ils n’auront pas la chaleur de leur mère, ils pourront quand même recevoir les nutriments dont ils ont besoin pour grandir.

En cas d’insuffisance de lait : Si une chienne a mis bas d’une grande portée, le lait que son corps produit peut ne pas être suffisant pour tous les petits. Dans ce cas, ils auront besoin d’un complément alimentaire, et c’est à ce niveau qu’intervient l’allaitement artificiel à base de lait maternisé.

En nourrissant le chien avec le lait maternisé, il est important de savoir qu’il existe aussi le colostrum artificiel. Le colostrum est ce premier lait que produit le corps de la chienne dans l’espace de 48 heures et qui est riche en immunoglobulines. Ce lait fournit une protection immunitaire à l’organisme du chiot nouveau-né et l’aide ainsi à éviter les infections et autres maladies durant sa croissance. Vous pouvez trouver du colostrum chez les éleveurs ou en acheter l’artificiel.

Toutefois, dans les situations où il faut nourrir le chiot avec le lait maternisé, il est important de savoir comment bien choisir le lait afin que le chiot n’ait pas de carence.

Qu’est-ce qu’un bon lait artificiel pour chiot ?

Parmi la panoplie de lait qui est dans les rayons des centres commerciaux, comment faire la différence et quel lait choisir pour un chiot? Selon les spécialistes, un lait artificiel idéal pour le chiot devrait contenir les éléments ci-dessous :

Protéines : En tant que carnivore, le chiot a besoin de protéines animales dès son bas âge. Ainsi donc, le lait doit contenir plus de 30% de protéines animales.

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

Lactose : Un taux faible en lactose est recommandé pour les chiots. On estime le taux de lactose idéal à moins de 20% ou 33 grammes pour 1 litre de lait.

Minéraux : Le lait du chien doit être riche en calcium. Le calcium intervient dans la formation des os ainsi que des muscles. Toutefois, si la dose de calcium dont le chiot a besoin est dépassée, ce dernier peut souffrir de lésions osseuses. En plus du calcium, le phosphore doit aussi faire partie des composés du lait du chiot afin d’aider à raffermir l’ossature de l’animal.

Les lipides et les acides gras : Un chiot a besoin de matières grasses (huile de poisson), et d’acide gras pour un bon développement de son système cérébral. Ainsi, le lait maternisé pour chiot que vous allez choisir doit être riche en lipides, à raison de 95 grammes pour 1 litre.

NB : Le lait que vous proposerez au chiot ne doit pas contenir d’amidon, car c’est un sucre complexe que le système digestif du chiot ne peut pas digérer. En plus de cela, le lait de vache ou le lait de chèvre n’est pas adapté à la croissance du chiot, car il n’est pas complet et ne peut donc pas assurer son développement. Cependant, si vous n’avez pas à portée de main du lait maternisé, vous pouvez utiliser le lait de vache en y ajoutant les jaunes d’œufs pour le rendre plus nourrissant.

Une fois que vous avez sélectionné le lait pour votre chiot, il est important de savoir comment bien servir les rations quotidiennes au chiot.

Comment bien nourrir un chiot avec l’allaitement artificiel ?

Faire attention à l’environnement dans lequel le chiot est nourrit

De même qu’on prête une attention particulière à l’alimentation du bébé humain, les chiots doivent aussi être nourrir tout en veillant à la bonne hygiène des ustensiles et de l’endroit où on le nourrit. Biberons, tétines, eau utilisée, tous doivent être nettoyés et gardés dans des endroits stérilisés. Les mains doivent être propres et le lait utilisé doit être gardé dans un endroit sec à l’abri de la chaleur.

Préparation du lait du chiot

En général, la nourriture est donnée au chiot en fonction de son âge et de son poids. Toutes les indications reliées à cela sont inscrites sur l’emballage du lait que vous avez acheté. Dans le cas où vous avez des doutes, il est préférable de vous rapprocher d’un vétérinaire ou d’un éleveur qui vous aidera à trouver la bonne mesure et la bonne température du lait pour le chiot.

Bien définir le nombre de biberons

Le nombre de biberons à donner à l’animal dépend de son poids et de sa race. Néanmoins, les chiots nouveau-nés prennent environ 8 biberons par jour. À partir de l’âge de deux semaines, les tétées seront réduites à 6 par jour et à l’âge de 3 semaines, on comptera 5 tétées et on commencera à lui rajouter des aliments solides afin de démarrer le sevrage. Même si le sevrage commence à 3 semaines, les rations quotidiennes du chien doivent toujours comporter du lait jusqu’à environ 7 semaines.

Comment évaluer la croissance du chiot lorsqu’il est nourri au biberon ?

Il est important d’évaluer la croissance de l’animal lorsqu’il est nourrir avec du lait maternisé. Plus la croissance du chien est évaluée, plus vite l’on pourra intervenir si son poids ne correspond pas à son âge. Voilà pourquoi il est important de le peser régulièrement (chaque semaine ou chaque deux semaines). Selon les spécialistes, le chiot doit enregistrer une prise de poids d’environ 4% de son poids par jour. Après 3 semaines, son poids doit tripler de celui du poids de sa naissance et en 1 mois, il doit multiplier son poids de naissance par 5. Si vous observez une prise de poids anormale, c’est le moment de faire intervenir un vétérinaire.