Tétanos chez le chien : symptômes, traitement et prévention

Tétanos chien

Le tétanos est une maladie infectieuse qui n’est pas très répandue chez le chien, contrairement au cheval ou à l’être humain. Selon les spécialistes, les chiens sont 600 fois moins sensibles au tétanos que le cheval. Toutefois, une fois que le chien est atteint et qu’il n’est pas vite pris en charge, il peut succomber à la maladie. Retrouvez dans cet article toutes les informations relatives aux causes, symptômes et moyens de traitement de la maladie.

Comment le chien peut-il être atteint de tétanos ?

Le tétanos est dû à une bactérie du nom de Clostridium tétanie ou bacille tétanique qui véhicule dans l’organisme du chien la tétanospasmine, responsable de la maladie.

Comment la bactérie agit-elle ?

Le bacille tétanique est une bactérie capable de se mettre sous forme de spore et de vivre pendant de nombreuses années dans les excréments d’animaux infectés, dans la terre, le fumier, dans le tube digestif d’un animal ou dans la rouille (les objets rouillés). Il faudra alors qu’il arrive à traverser la peau de l’animal pour pouvoir infecter son organisme. Si votre chien se blesse par un objet rouillé, il y a de fortes chances qu’il soit infecté par la bactérie.

Une fois dans l’organisme, la bactérie n’a besoin que de quelques heures (8 heures maximum) pour infecter l’organisme et provoquer les premiers dégâts dans le corps tout en se déplaçant dans les nerfs périphériques pour atteindre le système nerveux central.

Si le chien a déjà une blessure et qu’il entre en contact avec une terre qui contient les spores, ces spores pénètreront la plaie et commenceront à se multiplier. De même si le chien avale les excréments d’animaux infectés par la bactérie, il va aussi être contaminé.

À quels signes reconnaître le tétanos chez le chien ?

Avant de parler des signes, il est bon de savoir que la réaction de chaque animal est différente face à la contamination de la bactérie du tétanos. Certains chiens manifesteront plus tôt les symptômes de la maladie, tandis que d’autres pourront manifester la maladie après plusieurs semaines. Toutefois, il est important de savoir que si les symptômes apparaissent plus tôt cela signifie que ces symptômes seront très lourds à supporter pour l’animal. Il se peut qu’il s’en sorte, mais avec des séquelles parfois irréversibles.

Il existe différentes formes de tétanos :

La forme localisée

Dans cette forme de la maladie, on observe en général une contraction du muscle sur lequel le chien a été blessé. En général, il suffit de bien traiter la plaie afin que la bactérie soit complètement détruite.

La forme généralisée

Dans cette forme de tétanos, c’est tout l’organisme du chien qui sera atteint. Ainsi, vous pourrez observer des signes tels que les oreilles qui se dressent avec l’apparition d’un rire sardonique (causée par un spasme caractéristique prolongé des muscles de la face). Vous observerez aussi des difficultés pour le chien à se déplacer avec ses muscles qui peuvent se raidir brusquement y compris sa queue. Dans certains cas, on observe aussi une énophtalmie (oeil enfoncé dans l’orbite), qui est due à la contraction du muscle rétracteur du globe oculaire.

Si le chien ne reçoit pas de soins adéquats, les contractions vont s’aggraver au niveau de sa gueule l’empêchant ainsi de se nourrir et de retenir sa salive (hyper salivation). La température de son corps va aussi être augmentée avec une modification dans sa fréquence cardiaque. Le chien aura alors de plus en plus de mal à respirer.

Des crises de convulsions peuvent apparaitre avec une hyperactivité du chien dans le cas où le cerveau de l’animal est atteint par la bactérie.

Même si la forme généralisée est mortelle, le tétanos reste une maladie qui peut se soigner rapidement si le chien est vite pris en charge. Plus vite il est mis sous traitement, et plus élevées seront ses chances de guérir.

Comment se soigne le tétanos chez le chien ?

Une fois chez le vétérinaire, celui-ci prendra soin de vérifier la présence de la bactérie dans l’organisme de l’animal et l’état d’avancement de la maladie dans son corps. Ainsi, des médicaments correspondants seront prescrits.

Premiers soins

Une fois que la maladie est confirmée, une prise en charge médicale sera obligatoire. Elle consiste à :

  • Nettoyer la plaie avec des produits spéciaux (en utilisant de l’eau oxygénée par exemple) permettant d’empêcher le virus de se propager,
  • Administrer des antispasmodiques.

Afin de lutter contre l’effet de la bactérie dans l’organisme, le vétérinaire pourra aussi prescrire un sérum antitétanique et des antibiotiques qui lutteront efficacement contre la neurotoxine.

Si le chien fait face à une forme généralisée du tétanos, le vétérinaire pourra prescrire des sédatifs et des myorelaxants (décontractants musculaires) afin de réduire au maximum les spasmes musculaires et les convulsions.

Dans les cas graves, le chien va être hospitalisé pour recevoir des perfusions afin que son organisme soit réhydraté. S’il n’arrivait plus à s’alimenter ou à bien respirer, une sonde gastrique ou un respirateur artificiel seront prescrits pour le réalimenter et l’aider à mieux respirer à nouveau.

Afin d’éviter une récidive, d’autres médicaments seront prescrits afin de désinfecter tout le matériel et toutes les affaires du chien.

Si le chien fait face à une affection locale, il pourra très vite s’en remettre, mais dans le cas d’une forme généralisée, l’éventualité de guérison est de 50%.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Même si le vaccin contre le tétanos n’est pas obligatoire, il est préférable de faire vacciner votre animal, surtout si vous habitez à la campagne, dans des régions chaude et humide, ou à proximité de sols fertilisés (dans les zones rurales agricoles par exemple.)

Il est aussi recommandé de vérifier l’état de la peau du chien après chaque promenade en forêts ou après chaque séance de chasses. Ainsi, vous pourrez détecter toute forme de blessures et la désinfecter automatiquement à l’eau oxygénée ou à la Bétadine afin d’éliminer tout germe de la bactérie. Si votre chien a une plaie profonde, il est préférable de le faire ausculter par un vétérinaire.

Nous vous conseillons aussi de désinfecter constamment vos propres affaires, si votre chien est atteint de tétanos afin de vous protéger contre la maladie. Comme il a été dit plus haut, l’être humain est plus sensible à la bactérie que le chien ; alors, faites attention !