Assurance pour chien dangereux : laquelle choisir ?

Assurance chien dangereux

Le contrat d’assurance des chiens diffère selon leur race, leur âge, mais surtout selon leur catégorie. Il existe les chiens qui sont classés comme dangereux aux yeux de la loi. Pour ce type d’animaux, il faut souscrire à des formules particulières afin de leur assurer une couverture efficace. Mais comment reconnaître un chien dangereux et que dit la loi au sujet de la responsabilité des propriétaires de ces chiens? Comment choisir une bonne assurance pour eux? Retrouvez les réponses à ces questions dans les paragraphes qui suivent.

Quels sont les chiens considérés comme dangereux ?

Pour faire simple disons qu’un chien dangereux est un chien qui est reconnu comme ayant une puissance de mâchoire et une force corporelle pouvant nuire à des personnes de son entourage. C’est aussi un chien reconnu comme ayant un potentiel d’agressivité et qui peut attaquer et porter atteinte à l’intégrité physique d’une ou de plusieurs personnes ou d’autres animaux. Parmi les chiens dangereux, on peut citer le Rottweiler, Tosa, l’American Staffordshire Terrier, ou encore le Mastiff.

Les animaux dangereux sont classés en deux groupes : Les chiens d’attaque (catégorie 1) et les chiens de garde et de défense (catégorie 2).

Selon l’Article L211-12 du Code rural, les chiens de catégorie 1 dits « d’attaque » sont des croisements des races de chiens de catégorie 2, non-inscrits au LOF (Livre des Origines Françaises).

Pour ces deux types de chiens dangereux, des précautions doivent être prises par le propriétaire sous peine d’être amendé par les autorités compétentes. L’une des précautions que doit prendre un propriétaire de chien est de choisir une formule d’assurance adéquate pour son chien.

Obligations générales du propriétaire d’un chien dangereux

Tout propriétaire de chien dangereux doit identifier son animal à la Société centrale canine (SCC) et le déclarer en mairie du lieu de résidence, pour obtenir un permis de possession de chien dangereux. L’obtention de ce permis est obligatoire depuis le 1er janvier 2010 et tout propriétaire n’ayant pas de permis risque jusqu’à 3 mois de prison et 3 750 € d’amende, la confiscation et/ou l’euthanasie de son animal.

Afin de pouvoir circuler librement avec son animal, il doit aussi fournir une attestation d’aptitude du maître et d’évaluation comportementale du chien.

Il ne faut pas oublier que les chiens dangereux doivent aussi être stérilisé qu’il soit mâle ou femelle, surtout les chien appartenant à la catégorie 1.

Enfin, le propriétaire a aussi le devoir d’attester d’une vaccination antirabique en cours de validité et de choisir une bonne assurance pour son animal.

Pourquoi couvrir mon chien dangereux avec la Responsabilité Civile (RC) d’une assurance chien ?

Il arrive parfois que certains assureurs habitation proposent des options pour couvrir aussi les animaux domestiques. Dans ce cas vous n’avez pas besoin de souscrire à une assurance pour votre chien. Mais, dans le cas où votre assurance habitation ne couvre pas votre chien, vous pouvez trouver des assurances spécifiques pour couvrir l’assurance Responsabilité Civile de votre chien dangereux.

Bien que les garanties varient en fonction des assureurs et de leurs offres, le contrat de Responsabilité Civile d’un chien dangereux couvre en générale :

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

  • Les dommages matériels: atteinte à une chose (un bien ou un animal).
  • Les dommages corporels : atteinte à l’intégrité physique d’une tierce personne.
  • Les dommages immatériels : « résultant de la privation de jouissance d’un droit, de l’interruption d’un service rendu par une personne ou par un bien meuble ou immeuble ou de la perte de bénéfice ».

Si le propriétaire d’un chien dangereux ne souscrit pas à une assurance RC, il court le risque d’être amendé, car contrairement aux autres couvertures d’assurances, la RC (Responsabilité Civile) est obligatoire.

Quelle assurance santé pour un chien dangereux ?

Une fois que vous avez réglé le cas de l’assurance RC, il est préférable d’ajouter à cela une souscription pour une assurance plus complète. En effet, certains types de chiens peuvent souffrir de maladies qui sont causes de lourdes dépenses. Ainsi donc, une bonne assurance pourra prendre en charge :

  • Les soins médicaux.
  • Les frais hospitaliers.
  • Les frais chirurgicaux.
  • Les frais radiologiques.
  • Les consultations de vétérinaire.
  • Les frais de garde.
  • Les soins préventifs (vaccins, détartrage…).
  • Les analyses en laboratoire.

Avoir une assurance pour son chien permet au propriétaire d’être plus confortable en matière de budget et permet aussi au chien de bénéficier de meilleurs bilans de santé plus souvent. Ainsi, toutes les maladies détectées rapidement peuvent être prise en charge.

Quel est le coût d’une assurance pour chien dangereux ?

Le cout de l’assurance pour chien dépend de la formule que vous aurez choisie. Mais gardez à l’esprit qu’une assurance pour un chien dangereux sera supérieure au coût d’un chien qui n’est pas considéré comme dangereux. Les assurances proposent 3 types de formules contenant différents niveaux de garanties. Bien évidemment, Si votre formule comporte plus de garanties, le montant de votre cotisation sera aussi élevé. Voici les différentes formules existantes:

La formule basique : formule économique avec une prise en charge minimum et un taux de remboursement qui est autour de 50 % et un plafond annuel ne dépassant pas 1 000 €. Avec une telle formule vos cotisations seront moindre, et la prise en charge sera aussi moindre parallèlement.

La formule intermédiaire : avec une cotisation moyennement élevé mais une prise en charge un peu plus grande, le taux de remboursement peut atteindre 80 % et le plafond annuel être autour de 1 500 à 1 800 €.

La formule haut de gamme : cette formule est évidemment beaucoup plus chère mais elle permet d’avoir une couverture plus étendue. Malgré la cotisation qui est un peu élevée, vous aurez un taux de remboursement qui peut parfois atteindre 100 %, avec un plafond de remboursement annuel de 2 500 €. Il peut aussi y avoir une prise en charge des actes de prévention (vaccin, vermifugation, stérilisation, etc.). Votre chien aura alors la possibilité d’avoir les meilleurs soins sans que vous ne vous souciiez de votre budget. Souvenez-vous que les cas de maladie peuvent arriver à des moments où vous êtes à plat financièrement, c’est durant ces temps que l’assurance peut être un bon soutient, si vous misez dans une bonne formule.

Dernier conseil

Nous vous recommandons de contacter directement des courtiers ou des compagnies d’assurances afin d’avoir plusieurs devis qui vous permettront de comparer les différents points.

N’hésitez pas aussi à utiliser un comparateur pour confronter les différents devis.

Même si certaines assurances refuseront de couvrir un animal dangereux à cause des risques de santé qui sont plus énormes, il est toujours possible de trouver une entente avec une assurance.