--Publicité--

Comment soigner le mal des transports chez le chien ?

--Publicité--
mal transports chien

Un chien peut souffrir de mal des transports et cela peut rendre difficiles ses déplacements à vos côtés lors de vos voyages. Pourquoi ces malaises arrivent-il et comment soigner le chien dans de telles situations?

Reconnaître le mal des transports chez le chien

Lorsque vous prévoyez vous déplacer avec votre chien en voiture, il se peut que ce dernier ressente des malaises lors du transport. Pour reconnaître un mal de transport, il faut juste faire attention à la réaction du chien une fois que vous démarrez le véhicule. En général, le mal de transport se manifeste chez le chien par :

  • Des vomissements,
  • De l’irritabilité ou de l’anxiété subite,
  • La malpropreté chez le chien (urine, excrément,)
  • Une salivation excessive,
  • Des déglutitions répétées,
  • Des halètements persistants,
  • De l’agitation et tremblement.

Si vous remarquez que ces comportements arrivent surtout lorsque le chien est en voiture avec vous, cela signifie qu’il souffre de mal de transport. Pour mieux résoudre ce problème, il est important d’en connaître les causes.

Les causes les plus connues du mal des transports du chien

Phobie extrême : il existe des chiens qui sont peureux et qui peuvent s’affoler seulement pour une feuille qui bouge. Un tel chien aura certainement peur du bruit du moteur de la voiture, des personnes ou des voitures qui entourent la voiture ou même des mouvements de la voiture en marche.

Manque d’équilibre : si vous avez adopté un chiot, il est important de savoir que son centre d’équilibre qui est dans son oreille interne n’est pas encore développé. Ainsi, lorsqu’il est dans la voiture en mouvement, les secousses vont envoyer au cerveau des signaux qui vont occasionner des vomissements ou des nausées, ce qui va pousser le chien à être désagréable.

Traumatisme : que le chien soit petit ou adulte, il se peut qu’il ait déjà vécu une mauvaise expérience en étant en voiture: cogné par une voiture ou séquestré dans une voiture. Il se peut aussi que la voiture représente pour lui la présence du vétérinaire et tout ce qui s’en suit: injection, attouchement, médicaments, etc.

Une fois que vous avez pu déceler les raisons du malaise de votre animal, vous pouvez adopter la solution correspondante.

Comment soulager le chien lorsqu’il a le mal des transports ?

Solutions médicamenteuses

L’une des solutions est de faire ausculter le chien par un vétérinaire afin que ce dernier définisse la réelle cause de ce malaise. En général, si vous avez un chiot, le vétérinaire vous prescrira des médicaments qui aideront à équilibrer l’oreille interne de l’animal. Dans la plupart des cas ce sont des traitements préventifs qui aident à prévenir le mal de transport. Vous remarquerez parfois de la somnolence chez le chien, une réaction des médicaments contre le mal de transport.

Si vous avez aussi un chien adulte ou un chien âgé, un vétérinaire est aussi bien placé pour vous donner des traitements préventifs pour rendre les déplacements du chien plus agréables.

Il existe aussi des solutions naturelles que vous pouvez utiliser pour soulager votre compagnon.

Aromathérapie

Utilisez de l’huile essentielle de camomille romaine et de menthe poivrée pour parfumer la voiture quelques heures avant la montée du chien. Si vous n’avez pas accès à la camomille, vous pouvez utiliser des fleurs séchées sur lesquelles vous ajouterez aussi des gouttes d’huiles essentielles.

Fleurs de Bach

Pour calmer le stress et l’anxiété de votre chien, vous pouvez utiliser des fleurs de Bach connues sous le nom de Rock Rose (Hélianthème) et Scleranthus (Scléranthe).

Comment procéder ?

  • Munissez-vous d’un peu d’eau,
  • Rajoutez 2 gouttes de chaque Fleur (Hélianthème et Scléranthe),
  • Pulvérisez ce mélange dans la voiture peu avant votre départ.

Ces fleurs, comme toutes les fleurs de Bach agissent sur les émotions de l’animal et le tranquillisent.

Conseils pour vous aider améliorer les déplacements du chien en voiture

Commencez dès le bas âge

L’éducation du chien doit se faire dès son bas âge. Peu importe l’habitude que vous voulez qu’il ait, le mieux est de l’y habituer dès son bas âge. Si vous avez adopté un chiot, commencez immédiatement à le transporter en voiture.

Ne soyez pas stressé

Un chien ressent rapidement lorsque vous êtes stressé et que vous vous inquiétez pour lui. Alors, même si ce sont les premières sorties de Toutou en voiture, soyez zen, et montrez à votre animal que tout va bien. Votre apaisement le tranquillisera aussi.

Aidez-le à se sentir en sécurité

Lorsque vous mettez le chien en voiture, surtout en période d’apprentissage, mettez-le dans une caisse de transport avec un de ses jouets favoris. Le fait d’être dans un endroit clos permettra de le rassurer. En plus, le jouet que vous lui donnerez lui permettra d’oublier un peu les secousses et le bruit du moteur.

Veillez à ce que le chien ait assez d’air frais

Un chien en voiture doit avoir assez d’air frais pour ne pas étouffer. Si vous êtes en train d’apprendre à votre chien à aimer la voiture, mieux vaut éviter qu’il se sente étouffé, sinon, il associera la voiture à la souffrance due au manque d’air.

Procédez par étape

Il est important d’aller pas à pas. Mettez le chien tout seul dans la voiture sans mettre le moteur en marche dans un premier temps. Une fois que le chien sera habitué au cadre de la voiture, mettez la voiture en marche, mais ne roulez pas. Cela permettra au chien de s’habituer au bruit du moteur. Après quelques jours ou quelques semaines, commencez par faire de petites distances, puis prolongez la distance au fur et à mesure.

Rendez l’expérience agréable

Une fois que le chien sera habitué au bruit du moteur ou dès qu’il aura fait un effort pour se tenir tranquille lors d’un court trajet, n’oubliez pas de le récompenser avec de belles friandises. Ainsi, le chien pourra associer le déplacement à une belle expérience.

Nourriture ou pas, tout dépend de la réaction de son organisme

Plusieurs maitres ne savent pas s’il faut nourrir le chien avant le départ. Nous vous conseillons de donner à manger au chien dans un premier temps et de l’observer. Si vous remarquez des vomissements, évitez de lui donner à manger. En effet, il n’existe pas de règle concernant la nourriture du chien avant ou après le transport, car chaque animal réagit différemment. Nous vous laissons le soin d’essayer une méthode et une autre et d’observer la réaction du chien.

--Publicité--