Hyper attachement chez le chien : causes et solutions

Hyper attachement chien

Lorsqu’on adopte un chien, ce n’est pas pour que celui-ci soit un “pot de colle”. On a parfois envie de sortir tout seul, de se déplacer dans la maison sans avoir le chien constamment dans les pieds. Mais voilà, il arrive que certains chiens vivent très mal cette séparation. On dit alors qu’ils sont hyper attachés à leurs propriétaires. Qu’est-ce qui peut bien causer de l’hyper attachement chez le chien? Comment lui faire accepter la séparation?

L’hyper attachement chez le chien, “un sentiment de cause à effet”

Si votre chien vit l’hyper attachement et s’il fait des crises dès que vous le laissez, cela signifie qu’il n’a tout simplement pas été habitué au fait de vous quitter. Eh oui, vous y êtes pour quelque chose! D’accord, vous direz que le chiot était naturellement aussi beaucoup attaché à sa mère. Mais, il n’a plus sa mère à ses côtés, et, en tant que propriétaire, vous étiez censé l’éduquer et lui apprendre toutes les bonnes manières! Voici les preuves que c’est peut-être vous qui avez causé cet attachement.

Dressage du départ raté

Vous rappelez-vous lorsque vous avez adopté le chien? Durant les premiers jours qui ont suivi son adoption, vous n’avez pas cessé de l’emmener partout avec vous: chez l’épicier, au supermarché, chez vos amis, dans les magasins de shopping. Il était comme le bijou que vous aviez envie d’exposer. Et, quand vous étiez à la maison, il ne se passait pas un instant sans que Loulou ne soit à vos côtés. Eh bien, toutes ces petites attitudes ont développé chez le chien un sentiment très fort d’attachement. Aujourd’hui, il ne conçoit plus le fait d’être quelque part sa vous. C’est un peu normal non?

Mauvaises expériences

Bon, vous pourrez dire aussi que vous l’avez pris d’un ancien propriétaire et que dès le premier jour, Loulou était très collant. Alors dans ce cas, vous n’êtes pas la personne à blâmer. Il se peut que le chien ait vécu une mauvaise expérience dans le passé comme un abandon, et il n’a pas envie de revivre ce même traumatisme. Ainsi, s’il arrive à vous accepter comme nouveau propriétaire, il sera collant, vraiment collant.

Un second attachement primaire

Comme nous l’avons dit plus haut, le chiot est naturellement attaché à la mère chien. Et, s’il est retiré de la mère quelques semaines après sa naissance, cette dernière ne lui aura pas appris à se séparer d’elle en douceur. Cette séparation sera alors brutale et le chiot va immédiatement défouler son émotion sur le nouveau propriétaire, qu’il considère maintenant comme “la nouvelle maman”. Ainsi donc, si vous le laissez il aura l’impression que son monde (son pourvoyeur en nourriture et en sécurité) s’écroule.

Comment reconnaître que votre chien est trop attaché à vous ?

C’est assez simple de le savoir. Vous allez devoir observer comment il se comporte en votre absence et comment il réagit lorsque vous revenez.

Un chien qui est hyper attaché à son maitre n’arrêtera pas de couiner durant son absence de son maitre. Il se sentira perdu et passera son temps à se cacher sous les meubles et dans des coins de la maison, comme pour fuir ceux qui sont présents.

En plus, la séparation créera en lui une grande anxiété et une angoisse qu’il aura du mal à gérer. Il finira par se défouler sur les meubles, sur les livres, ou les coussins en les déchirant. Il pourra aussi exprimer son mal-être en faisant ses excréments dans des endroits inhabituels ou en vidant le contenu des poubelles par terre. Ce n’est pas de la vengeance, mais c’est une manière pour le chien d’évacuer ce sentiment atroce qu’il ressent et qui a été causé par votre absence.

Mais, ne vous en faites pas, il y a aussi des moyens de palier à l’hyper attachement du chien.

Votre chien est un membre à part entière de la famille ! Alors avez-vous pensé à l’assurer ?

Un chien est un compagnon fidèle qui fait partie de la famille et qui partage avec elle, ses joies et ses peines. Comme chaque membre de votre famille, un chien mérite d’être assuré et avoir une protection à part entière face aux accidents et aux maladies. C’est le moment de penser à le souscrire à une assurance.

Recevez gratuitement une comparaison des assurances pour chien

Quelques conseils pour apprendre à votre chien à se séparer de vous.

Retravailler son éducation

Tout part de l’éducation que vous donnez à l’animal. Si vous avez un chien qui vit un second attachement primaire, vous devez jouer le rôle de la maman chien et lui apprendre à se débrouiller tout seul.

Commencez par lui apprendre les notions de base du “au panier” que vous pourrez utiliser par la suite.

Une fois que ces notions sont bien retenues, dites-lui d’aller dans son panier, puis sortez de la pièce un instant. De même il est bien de ne pas rester dans la même pièce que votre chien à tout moment. Passez chaque jour au moins 15 minutes en étant dans une autre pièce que lui et augmentez le temps petit à petit. Ainsi, le chien s’habituera à ne pas vous voir tout au long de la journée même lorsque vous êtes à la maison.

En plus de cela, il est important de bien le socialiser en le faisant rencontrer plusieurs personnes dans le parc ou chez vous à la maison. Lorsque vous avez des invités, donnez-leur des friandises afin qu’ils les tendent au chien. De cette façon, le chien comprendra que les autres personnes peuvent aussi lui faire du bien, comme son maître le fait.

Le désensibiliser en douceur

Il ne faut pas que le chien s’habitue à votre rituel de départ de la maison ou à votre rituel d’arrivée. Lorsque vous êtes à la maison, prenez vos clés et toutes vos affaires, comme si vous vous préparez à sortir et asseyez-vous dans le canapé. Faites-le plusieurs fois par semaine afin d’aider votre chien à ne pas associer ces éléments à votre départ de la maison.

Rendre sa solitude agréable

En plus de cela, le chien doit savoir que même lorsque vous êtes absent, il lui arrive des trucs intéressants comme des friandises ou des jeux coquins. Ainsi, vous devez réduire son espace dans la maison afin qu’il n’ait pas accès à toute la maison. Le chien se sentira moins anxieux et moins seul dans un espace restreint. Dispersez aussi des friandises dans les endroits où le chien est susceptible de passer et des jouets à mâcher afin qu’il ne vienne pas se défouler sur vos objets. Une astuce intéressante aussi est d’allumer la radio avant de sortir. Le bruit des voix et la musique diminueront la sensation de solitude que le chien pourra ressentir.

Si vous avez besoin d’être accompagné par un professionnel, n’hésitez pas à faire appel à un vétérinaire comportementaliste qui vous accompagnera dans cette démarche.